Civilization Revolution PS3 : Victoire économique en divinité, mode d’emploi.

J’avais lutté en mode Empereur pour remporter une victoire économique, il m’avait fallu des semaines d’essai avant de construire la Banque Mondiale et de remporter la victoire économique.

J’avais ensuite essayé en mode divinité, et j’avais été confronté à un niveau de difficulté telle que j’étais allé voir sur internet quelle était la bonne manière pour remporter cette victoire en divinité.

Non seulement je n’ai trouvé aucune information, mais surtout je n’ai pu lire que des témoignages de joueurs qui affirment qu’il est impossible de remporter une victoire, quelle qu’elle soit (culutrelle, économique, technologique ou territoriale), en niveau de difficulté divinité.

Lors de mon dernier déménagement, je n’avais pas internet et ça m’avait permis de scotcher de nombreuses et longues parties.

Depuis j’ai remporté tous les différents types de victoires en Empereur, par contre j’avais lâché le mode divinité.

La semaine dernière, j’ai de nouveau déménagé, dans une nouvelle maison beaucoup mieux, avec une super vue.

Petit problème : pas de connexion internet avant un bon moment car il faut que France Telecom « amène » le réseau… Me revoilà coupé du web pour encore quelques semaines, prêt à m’attaquer à Civilization en mode divinité.

Petite note coup de gueule au passage sur la retro-compatibilité des CD-ROM : impossible de jouer à un vieux jeu PC sous Windows Vista ou Windows 7…

Et deuxième coup de gueule (cette fois-ci sur les jeux PC actuels) : impossible de lancer mon Civilization V sans être connecté à Internet !! Une honte !

J’ai donc rebranché ma Super Nes, ma Megadrive et ma PS3.

Conséquence directe de cette absence d’Internet : j’ai eu le temps de jouer et de rejouer à de nombreux titres (notamment sur Megadrive) et je ferai certainement quelques tests durant le mois de septembre. J’ai aussi passé de nombreuses heures sur Civilization Revolution sur PS3, à tenter une victoire en mode divinité. J’ai d’abord essayé la victoire culturelle, en vain. Puis je me suis concentré sur la victoire économique. Malgré les avertissements que j’avais lus sur internet, je me disais qu’il était forcément possible de remporter ce satané mode divinité.

Civilization-Revolution
Civilization Revolution PS3

C’est chose faite ! 😀

J’ai remporté une victoire économique en mode divinité, à un tour près (j’ai achevé la Banque Mondiale en 2028 ap JC, quand les Grecs allaient remporter une victoire technologique au tour suivant (en atteignant l’Alpha du Centaure en 2030 ap JC).

A un tour près ! C’est vous dire à quel point c’était serré. Tout le long de ma partie, ça se passait plutôt bien et pourtant je savais que la situation allait finir par se retourner. Et bien non, après des dizaines d’heures de jeu, j’ai enfin remporté le mode divinité.

Remporter le mode divinité en économique : mode d’emploi.

J’ai démarré avec les Français. Il faudra avoir avoir un peu de chance sur l’emplacement de votre ville, si vous n’êtes pas sur un littoral, vous pouvez relancer la partie. Le mieux est que votre ville soit placée sur un lopin de terre qui comporte deux littoraux, car il vous faudra produire beaucoup de science au début, puis beaucoup d’or.

Il vous faudra sur votre emplacement un minimum de deux forêts (une colline ou une montagne sera la bienvenue aussi).

Pendant les premiers tours, produisez deux unités guerriers, puis stoppez la production et mettez toute votre population en production de science. Recherchez en priorité les technolgies Alphabet, Ecriture, Alphabétisation, Monnaie, Banque, Démocratie. Avec vos guerriers, allez shooter du barbare. Lorsque vous butez un village barbare avec les Français, vous recevez jusqu’à 50 pièces d’or. Après deux ou trois villages barbares écrasés, vous aurez passé le palier économique des 100 pièces d’or dans vos réserves, et des colons apparaissent dans votre ville. Installez vos colons dans une région très productrice (collines, forêts, montagnes), et qui a un potentiel de production d’or (désert ou littoral).

Construisez rapidement une route entre vos deux villes. Continuez tant que vous pouvez de prendre des villages barabres car une fois que vous avez passé le premier stade économique, la prise de village barbares vous donne des unités. Cela vous permettra de défendre vos villes sans avoir à produire de nouvelles unités.

Attention toutefois car avec cette technique vos villes restent sans défense pendant plusieurs tours, et en divinité il est possible qu’une autre civilisation s’empare de votre ville en au bout de quelques tours si elle n’est pas défendue.

Avec un peu de chance, un des villages barbares vous offrira une galère et vous n’aurez pas besoin d’en produire une. Avec cette galère (et encore un peu de chance), vous trouverez l’artefact antique Ecole de Confucius, qui vous donnera deux personnages illustres.

Au début de la partie, misez tout sur la science, il vous faudra une bibliothèque. Ne vous préocuppez pas de la guerre avant une période avancée du Moyen Age. N’hésitez pas à piquer une ou deux technologies en menaçant les autres civilisations.

L’emploi de vos ressources doit vous mener à la production d’un marché, d’une banque, d’un tribunal dans la ville qui a le plus de potenteil de production d’or (et dans les deux si possible), et à passer en démocratie.

Vous aurez au préalable acheté à une autre civilisation la technologie « Travail du Fer », et vous aurez une armée d’archers en défense dans vos deux villes.

Une fois cet objectif atteint, basculez toute votre population en production d’or. Laissez un tout petit peu de production (+2) que vous cumulerez sur des bâtiments ou sur des unités défensives selon les besoins de la ville.

A partir de ce moment là, négociez les conditions de paix à chaque tour, car dés le moyen âge, presque toutes les civilisations vous déclarent la guerre. Ne lâchez jamais de personnage illustres dans vos négociations, à moins que la situation ne soit désespérée, ou que vous n’en ayez plus besoin. Offrez leur de l’or ou des technologies. Pendant les tours de paix, profitez de votre production d’or pour achever vos productions de bâtiments et acheter des technologies aux autres civilisations (débrouillez vous pour obtenir la poudre à canon et protégez vos villes avec des armées de fusillers ; débrouillez vous pour acheter la technologie Communisme).

Une fois que vous arrivez aux 14000 pièces d’or, cumulez de la production sur une merveille dans votre deuxième ville (qui est censée être une ville à forte production). Continuez ainsi jusqu’à ce que vous ayez atteint les 20.000 pièces d’or (palier nécessaire à la construction de la Banque Mondiale).

La Guerre sera de plus en plus difficile à éviter et il n’y aura parfois aucune place à la négociation car ne produisant plus de science  vous n’avez plus de technologie pour négocier, et hors de question de donner votre or avant d’avoir passé le cap des 20.000 en réserve. Surveillez les victoires des autres civilisations, en général ils vont très vite en technologie et vous n’avez pas commencé à construire votre Banque Mondiale qu’ils envoient déjà des modules dans l’espace.

Voici comment je m’y suis pris pour ne pas me faire avoir sur le plan technologique :

J’ai acheté la paix à la civilisation la plus avancée en technologie, puis je leur ai payé les frais d’une déclaration de guerre à la seconde civilisation la plus avancée technologiquement. Ils ont ainsi tous les deux pris du retard sur leur développement technologique, et en plus ils m’ont foutu la paix (c’est le cas de le dire).

Une fois que vos réserves d’or ont passé le cap des 20.000, passez en gouvernement communiste. A la différence de la démocratie qui augmente de 50% la production d’or, le communisme augmente de 50% la production d’unités et de bâtiments. Dans votre deuxième ville où vous aviez commencé à cumuler de la production sur une merveille quelconque, transférez la production sur la merveille Banque Mondiale, et normalement si vous n’avez pas déconné, elle sera achevée en quelques tours.

Tout cela dépend de nombreux critères très aléatoires, et le niveau de difficulté est tel qu’il ne faut pas hésiter à redémarrer la partie si à un moment ou à un autre ça se passe mal, car la moindre erreur de gestion de votre civilisation se fait durement ressentir en mode divinité.

Ce que j’ai compris, c’est que la victoire, en mode divinité dépend principalement de la diplomatie, et que vous aurez beau gérer au mieux vos villes, l’intelligence artificielle du jeu « triche » si l’on peut dire.

Il faut donc s’acharner pour remporter le mode divinité.

Civilization Revolution PS3 : Victoire économique en divinité, mode d’emploi.
4.3 (85%) 4 votes

Link-Tothepast

Blogueur, retrogamer, collectionneur et double Papa ! Sur ce blog, je vous parle de mes passions, de vieux jeux vidéo, de collection, de cyberculture, et parfois d'autres trucs ;)

4 commentaires sur “Civilization Revolution PS3 : Victoire économique en divinité, mode d’emploi.”

  1. Arf encore un déménagement o_O » tu as vraiment pas peur de te retrousser les manches à ce que je vois, surtout avec une collection pareille à déménager à chaque fois ^_^

    Pour jouer aux vieux jeux PC ça dépend de l’âge du jeu, si c’est un jeu DOS, il faut utiliser ScummVM, sinon il faut faire un clic droit sur le fichier exécutable du jeu, propriétés, onglet « compatibilité », cocher «  »exécuter ce programme en mode de compatibilité pour » et choisir la version de Windows qui correspond au jeu.

    Et pour le fait de devoir être connecté pour jouer au jeu (c’est le cas de Diablo 3 aussi par exemple) c’est une mesure de sécurité anti piratage qui rend impossible le fait d’exécuter la même copie du jeu sur 2 PC en même temps (même principe que steam). Effectivement ça pénalise les joueurs et ce n’est efficace que pendant une ou deux semaines le temps qu’un hacker sorte un crack « hors ligne » mais après on plonge dans tout un débat ^_^

    Pour ce qui est de civilization je n’y ai pas joué mais je pense que n’importe quel jeu joué au mode de difficulté max demande une stratégie très optimisée en fonction des mécaniques du jeu, vu que les possibilités sont réduites on aboutit forcément à quelques stratégies types, c’est intéressant, ça permet de bien comprendre les règles et mécanismes fixés par les développeurs.

  2. Oui, je l’ai fait, avec les Japonais du moins c’est possible de gagner en mode divinité les quatre types de victoires.
    Quelques commandements : Ne débuter qu’avec deux villes, une full science, l’autre full or.
    Les faire en front de mer.
    Attendre de les avoir développées un max avant d’en avoir d’autres.
    Toujours privilégier l’économique avant les sciences. C’est l’or le nerf de la guerre.
    Des que l’on a des technologies militaires pour la defense, faire une armée pour chaque ville. L’offensive intervient seulement une fois que les villes sont développées au max.

  3. Merci pour ce vieil article qui me donne de l’espoir pour finir ce super jeu en divinité !!! (Je m’acharne depuis quelques jours) mais aprés tatonnement, ma stratégie s’approche de plus en plus de la tienne donc ça va finir par payer !!

  4. Moi c’est avec les aztèques que j’ai réussi mes premières victoire en mode divinités… C’est moins difficile car les unités ce guérissent apres chaque victoire… je suis rendu a 17 victoires en mode divinité. Avec l’Espagne Ca va bien aussi car le galion te donne un avantage pour acquérir les artefacts antiques… Et prendre note… Je ne me souviens pas d’avoir reussi sans au moins avoir trouvé deux de ceux-ci. Ca prend beaucoup de chance. Persévérer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *