Le Blog d’un Retrogamer

(mis à jour le 26 septembre 2013)

A propos de mon Blog

loglttp114Sur ce blog, je parle de tout un tas de trucs, mais en particulier de tout ce qui touche aux jeux vidéo, de près ou de loin, et avec une bonne dominance de retrogaming.

J'essaye absolument d'aborder mes sujets d'une manière personnelle et différente des autres sites. Je ne parle sur ce blog que des sujets qui m'intéressent, pour lesquels je ressens l'inspiration d'écrire.

Grand fan de Zelda depuis les premières heures de la saga, j'ai longtemps été collectionneur de tout ce qui s'y rapporte, vous trouverez donc sur mon blog de nombreux articles concernant mes derniers arrivages, mes pièces fétiches, ou simplement l'univers de Zelda.

J'écris aussi quelques tests des jeux qui me sont cultes, ou des jeux que je découvre et qui me donnent envie d'en parler.

Je commente aussi beaucoup ce qui se passe sur le web en matière de retrogaming.

J'écris souvent à propos de l'actualité et des évolutions de France Retrogaming, un site dans lequel je m'investis beaucoup.

Il peut arriver que je parte en hors-sujet et que j'aborde d'autres thèmes que celui des jeux vidéo. J'essaye toujours de faire en sorte qu'il y ait quelque chose à apprendre dans mes articles.

Je peux pondre du bon gros dossier, comme de courts articles. Parfois on peut avoir envie de parler d'un sujet, juste pour le plaisir de partager, sans pour autant en faire un article super structuré...

Il est possible que j'utilise des photos qui ne m'appartiennent pas, lorsque c'est le cas je mentionne les sources. Par contre il y a aussi beaucoup de photos qui m'appartiennent. Vous pouvez les empruntez librement, mais soyez sympa de mentionner mon blog dans vos sources. Idem si vous vous servez de certains dossiers pour rédiger des articles, pensez à faire un lien retour vers mon article 🙂

Vous trouverez sur mon blog :

Je suis disponible si vous avez des questions, vous pouvez me contacter, je vous répondrai rapidement.

Qui suis-je ?

Sur le blog, je m'appelle link-tothepast, mais tout le monde m'appelle Link.link-irl

Dans la vie, je m'appelle Valentin, mais tout le monde m'appelle Val.

J'ai 30 ans, je suis papa d'un petit héros du temps, et d'une jolie princesse.

Je suis le fondateur de France Retrogaming, de Valgames et de Datagames.

Vous pouvez me suivre sur facebooktwitter et Google+

J'ai commencé à jouer sur la Nintendo Nes qui est aujourd'hui toujours branchée dans ma chambre. Tout comme la Super Nes d'ailleurs... et ma Megadrive. 😛

Pourquoi link-tothepast ?

En français - vraiment pour ceux qui n’ont aucune notion d’anglais - link to the past lien vers le passé.

Un lien vers le passé, exprime un regard nostalgique, une attache au passé, une nostalgie de la 2D, du gros pixel et d’une difficulté qui n’existe plus aujourd’hui, ou alors qui est vraiment devenue rare.

A Link to the Past est aussi le titre du troisième épisode de la cultissime saga « The Legend of Zelda »

Une saga qui m’a traumatisé (c'est le mot que j'utilise à chaque fois) dés le premier épisode, alors que je n’avais que 7 ans.

J'ai collectionné les jeux Zelda pendant de nombreuses années, aujourd'hui, bien qu'il me reste une jolie collection Zelda, je me suis séparé de la plupart de mes pièces.

Après la revente de ma collection (lire aussi 60 colis plus tard !), j'ai rédigé un dossier sur le milieu de la collection de jeux vidéo, vous pouvez lire chaque partie sur le blog, ou télécharger le dossier complet.

Pour en savoir un peu plus sur moi, je vous invite à lire mon interview sur Puissance Zelda.

Et pour en savoir encore plus sur mon histoire, je vous invite à lire les lignes suivantes 😉

Comment est née ma passion des vieux jeux.

Je me rappelle du jour où j'ai eu ma Nintendo Nes, j'avais 6 ans et si mes souvenirs sont bons, j'étais partis chez Darty avec mon père, un samedi midi, et nous étions revenus avec le Deluxe Set! En rentrant nous avons branché la nes, et inséré Duck Hunt! Mon père m'a alors appris à tirer au pistolet... Quand je dis "tirer," en fait il m'a appris comment viser les canards ! Je me rappelle aussi que mon père avait vraiment kiffé la Nes, et ça m'avait donné encore plus d'attrait pour cette console car c'était le premier "jouet" auquel mon père donnait de son intérêt.

J'ai joué à Duck Hunt de longues heures ce jour là, puis à Gyromite, avec Rob (le robot) et ça reste de superbes souvenirs de mon enfance, c'est ce qui rend Nintendo magique!

Mon troisieme jeu a été Ghost'n Goblins, puis Mario Bros, et un beau jour dans une grande surface, je suis tombé sur un jeu dont la boite était dorée, et au travers de laquelle on pouvait voir une cartouche en or ! The Legend of Zelda, un jeu qui allait changer ma vie, car ce jour là j'ai ramené le trèsor à la maison, et je ne l'ai pas lâché...

De mes 7 ans à mes 9 ans je n'ai joué qu'à ce jeu! Et oui j'ai mis 2 ans à le finir à l'époque! C'est long mais il faut savoir un truc: vous vous souvenez sûrement que ce jeu Nes était la première cartouche a incorporé une pile de sauvegarde ? Et bien ma cartouche déconnait, et une fois sur deux elle ne sauvait pas ma partie et me remettait au tout début, je devais alors tout recommencer ! Parfois j'en chialais, quand j'étais au level 6 et que le jeu en s'allumant me demandait d'enregistrer le nom de ma partie, je devenais fou... Mais je recommencais, et parfois j'avais tellement peur que je n'éteignais pas la console... Du coup je connaissais le jeu par coeur!

Ce que j'ai aimé tout de suite c'est le fait de pouvoir aller n'importe où... et quand je voulais. Cette sensation de liberté qu'offrait ce jeu était unique pour un gosse de l'époque, un monde immense, des parties inexplorées, des trèsors, toute la magie que recherche un gosse est réunie dans ce jeu.

Il faut savoir aussi que dans le Hyrule de 1989, il n'y avait pas de petite fée pour nous donner des indications (à part pour vous rendre des coeurs) il y avait bien ce vieux bonhomme qui de temps à autres vous sortait une phrase incompréhensible en anglais, mais franchement d'aucune aide pour un gamin qui parle français ! Et pas d'internet, et pas de soluce! Ca donnait des heures d'errance dans ce monde immense, mais ça donnait aussi une sensation incroyable lorsqu'en trainant dans la forêt tout à coup vous découvriez le cimetière. Ceux qui connaissent savent de quoi je parle. Figurez vous que la première fois que j'ai découvert le cimetière, je n'ai pas compris comment j'avais fait, et je me suis fait buté direct par les sagitaires (ou les stalfos). J'ai mis deux heures à y retourner.

Bref quand j'ai su qu'il sortait un second épisode, j'étais très impatient et je me rappelle aussi du jour où je l'ai eu: dans un aéroport en rentrant de vacances, l'épée sur la boite me faisait déjà réver et dans le taxi pour rentrer je bouillonnais pour y jouer !

Mais grosse décéption! Et oui ce n'était pas du tout la même chose : Link, de profil était moche, la musique était moins cool, et le jeu était super dur et moins maniable...

Mais quand A Link to the Past est sorti sur Super Nintendo, ça a été la réconciliation ! Quelle aventure merveilleuse j'ai vécu à nouveau ! Je me rappelle aussi du jour où je l'ai acheté dans un petit magasin de Vincennes, en version us avec l'adaptateur car je ne pouvais pas attendre la sortie française. En parallèle j'avais Link's awakening dans ma Game Boy !

Zelda, c'est une grosse partie de mon enfance ! Et ma collection a commencé à ce moment là! J'avais alors Zelda 1 et 2 sur nes, le Game & Watch, A link to the past et Link's awakening.

J'ai quand même fait une pause à la période des Oracle of Seasons et Oracle of Ages sur Game Boy Color.

Mais à la sortie de Ocarina of Time, j'avais 15 ans, et ça a été la révolution ! Je vous passe les détails, mais je vibrais, et à cette période, je ne vivais que pour ce jeu. Puis un bon pote (Matmo si tu me lis) qui connaissais ma passion pour Zelda m'a offert Majora's Mask par la suite.

A la fac, j'ai acheté une Gamecube juste pour la sortie de The Wind Waker. Pour un anniversaire on m'a offert le pack GBA The Minish Cap. Plus tard, j'ai reservé la Wii des mois avant sa sortie, ainsi que Twilight Princess, et une semaine avant la sortie officielle j'ai acheté une télé énorme à crédit pour pouvoir kiffer le dernier Zelda qui allait arriver.

J'avais donc un bon nombre de Zelda dans ma collection, mais il manquait certaines boites, quelques notices, c'était une collection de joueurs, mais qui me convenait parfaitement !

Un jour en rentrant chez moi (en 2006), une innondation avait ravagé ma chambre, mes bouquins, mes cd et... mes Zelda! J'ai alors racheté mes Zelda sur ebay, et je suis tombé dans la collectionnite aïgue. Après 7 ans de collection acharnée et de recherches intensives, je me suis finalement calmé. 😛

Charte des commentaires

Vos commentaires sont les bienvenus sur le blog et me font toujours plaisir, surtout lorsqu'ils donnent lieu à des discussions intéressantes et qu'ils contribuent à compléter mes articles.

Je réponds à vos commentaires. D'ailleurs, ces dernières années, j'ai sympathisé avec de nombreuses personnes et de nombreux blogueurs qui ont posté des commentaires sur mes billets. J'en ai même rencontré certains IRL.

Les commentaires sont publiés à priori, cela signifie qu'avant d'être en ligne, ils sont soumis à validation par moi-même.

Je n'exerce aucune censure contre la critique, bien au contraire !

Les seuls commentaires que je ne publie pas sont ceux qui :

  • utilisent le langage sms à outrance ;
  • sont bourrés de fautes d'orthographe (il y a bien sûr une marge de tolérance, mais relisez vous avant de valider)
  • sont d'énormes pavés sans paragraphe ni ponctuation ;
  • sont hors-sujet (par exemple certains me contactent en laissant un commentaire sur un article)
  • ont pour seul objectif de placer une publicité (je dis bien seul objectif car les liens externes qui complètent mes articles sont même appréciés.

Enfin, les liens dans les commentaires de ce blog sont "nofollow" et tout ce qui ressemble à de l'optimisation de liens sera modéré.

Merci à vous ! 😉

Newsletter

En vous abonnant au blog, vous recevrez un email à chacune de mes nouvelles publications.

Vous pouvez bien entendu vous désinscrire à tout moment si vous ne souhaitez plus recevoir mes articles.

De mon coté, je m'engage à conserver votre adresse email confidentielle, à ne pas vous spammer, et surtout à vous envoyer des informations intéressantes, racontée à ma façon 😉

Partenaires

Mentions légales du blog

Éditeur et responsable de publication

Le site link-tothepast.com est un blog personnel édité par son seul auteur Valentin Simony qui utilise le pseudonyme link-tothepast.

Les propos tenus sur ce blog ne représentent que et uniquement l’opinion de son auteur, et n’engagent pas les sociétés, entreprises ou collectifs auxquels il contribue ou dont il peut être associé ou employé.

Hébergement

Le site link-tothepast.com est hébergé par la société STRATO AG (Pascalstraße 10, 10587 Berlin, Allemagne) qui possède tous les éléments d'identification de l'auteur.

Données personnelles

Les données personnelles collectées par link-tothepast.com sont uniquement destinées à un usage interne. En aucun cas ces données ne seront cédées ou vendues à des tiers. Seuls les commentaires enregistrés sur ce blog donnent lieu à un enregistrement des informations de connexion (adresse IP, pseudonyme, et adresse e-mail et site web).
Conformément à l’article 39 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous avez un droit d’accès, de modification et d’opposition sur vos données personnelles enregistrées par le blog (contact).

Cookies

Le site link-tothepast.com utilise des cookies à des fins :

  • d'analyse et de suivi du trafic ;
  • de simplification de la navigation.

En navigant sur le site link-tothepast.com, vous acceptez l'utilisation de ces cookies (sinon supprimez les cookies >> Delete Cookies )

Crédits

Link-tothepast.com utilise WordPress et un thème enfant de Tiny Forge développé par Thomas Mackevicius. L'avatar de l'auteur est la propriété de Nintendo Co. Ltd