Une platine usb pour numériser mes vinyles

Dans les brocantes, j’aime bien chercher les vinyles des musiques de dessins animés de l’époque de mon enfance.

Ce sont souvent les mêmes qu’on trouve, mais en quelques années, ma femme et moi en avons réunis une jolie petite collection.

Seulement voilà depuis un bon moment maintenant, notre vieux tourne-disque a rendu l’âme. Depuis, on en a trouvé plusieurs dans les brocantes et vide-greniers, mais toujours très poussiéreux, assez chers, et qui avaient peu de chances de bien fonctionner.

Finalement le mieux, en attendant de tomber sur la bonne occasion rétro, c’est encore de commander une platine usb pas cher sur internet, une platine moderne, qui fonctionne à coup sûr, et qui profite des dernières technologies.

Parmi toutes les platines usb qu’on peut trouver sur internet, notre choix s’est tourné vers le modèle Auna 182TT qui nous permettrait en plus d’écouter nos vinyles -45 tours comme 33 tours-, et de les numériser.

Notre nouvelle platine usb est arrivée la semaine dernière !

platine-usb-auna

platine-usb-auna-1

platine-usb-auna-2

platine-usb-auna-4

Je l’ai branchée seulement samedi matin, et j’ai passé ma journée à écouter des vinyles ! 😀

J’ai commencé par faire tourner certains vinyles que je n’avais jamais écoutés, puis j’ai ressorti toute la vieille collection de vinyles de Rock’n Roll de mon père, essentiellement composée des albums des Beatles, des Rolling Stones, de Bob Dylan et j’en passe… Mais y’a du lourd !

J’ai aussi ressorti les miens : les albums de Téléphone, de Renaud, quelques bombes du Trip Hop que j’écoutais beaucoup quand j’étais plus jeune (comme DJ Cam ou encore DJ Shadow).

Puis, j’ai fait tourner les 45 tours de dessins animés, Inspecteur Gadget, Jeanne et Serge, Dragon Ball, Goldorak, Rémi sans fmille, Jayce et les conquérants de l’Univers… Vraiment excellent d’entendre à nouveaux les musiques des génériques de ces dessins-animés mythiques !

platine-usb-auna-3

Moi qui n’ai toujours eu que des vieilles platines, je dois dire que faire tourner ses vinyles sur une platine moderne, c’est quand même autre chose. C’est vraiment une belle machine, question design comme finitions.

La platine dispose d’un capot anti-poussière, d’une entrée USB, une sortie RCA, une sortie jack 3,5mm, une sortie casque 3,5mm, deux haut-parleurs intégrés, une fonction auto-stop bien pratique… Bien sûr deux vitesses 45 et 33 tours. Tout ça pour moins de 2kg.

Une belle bête pour écouter mes vinyles, mais il me restait un truc à tester avec ma nouvelle platine usb : la numérisation.

J’ai installé le logiciel Audacity sur mon PC (il était livré avec la platine), j’ai connecté la platine à mon ordinateur grâce au port usb.

audacity-screen

J’avais un peu peur de galérer avec le logiciel, mais en fait pas du tout, mon ordi a reconnu la platine direct, le logiciel, en français, s’est lancé tout seul après installation. J’ai fait tourner le vinyle, appuyer sur la touche REC du logiciel, appuyer sur stop quand j’ai voulu arrêter d’enregistrer. La suite est simple : fichier, enregistrer au format (mp3, wav…), ok.

Et hop votre vinyle est converti !

Le logiciel Audacity permet aussi de créer des pistes ou d’ajouter des effets sur l’enregistrement.

J’avais hésité pour le choix de la platine à cause du logiciel car il y a des platines usb qui proposent d’enregistrer au format mp3 directement sur clé usb ou carte SD. Au final, je pense que ce n’est pas plus mal de passer par un logiciel pour numériser ses vinyles ou autres vieux supports audio physiques car cela offre une meilleure gestion de ce que l’on veut obtenir.

Il y a des platines usb de la même marque qui intègrent lecteur cd et cassettes audio, mais ce qui est cool avec ma platine usb, c’est que à moindre coût, je peux y connecter un walkman (ça faisait longtemps que je n’avais pas utilisé ce mot !!) ou un discman (celui-là aussi !) pour numériser CD ou vieilles cassettes audio.

Pour finir cet article, je vous propose de télécharger quelques-uns des vinyles que j’ai numérisés.

Générique de Jeanne et Serge au format MP3

[wpdm_file id=3]

Générique de Inspecteur Gadget au format MP3

[wpdm_file id=4]

Générique de Bioman au format MP3

[wpdm_file id=5]

 

Une platine usb pour numériser mes vinyles
Notez cet article !

Link-Tothepast

Blogueur, retrogamer, collectionneur et double Papa ! Sur ce blog, je vous parle de mes passions, de vieux jeux vidéo, de collection, de cyberculture, et parfois d'autres trucs ;)

6 commentaires sur “Une platine usb pour numériser mes vinyles”

  1. Les vinyles, il n’y a que ça de vrai !
    J’ai moins de disques de génériques que toi mais en ce moment j’aime bien récupérer les histoires lues de Walt Disney (Le petit ménestrel, tout ça).
    C’est clair que vu le prix que copute une platine à l’heure actuelle, autant ne pas se priver ! J’ai payé la mienne une cinquantaine d’euros il y a deux ans et c’est un bonheur. Je numérise très peu car j’aime le rituel de l’écoute sur le disque mais ça passe aussi par Audacity.
    Justement, quand j’ai vu ton article, j’étais sur Amazon en train de commander deux vinyles de Ben Harper ! 😉

  2. Ah oui j’en ai aussi quelques-uns des vinyles d’histoires lues de Walt Disney (Bernard et Bianca, Winnie l’ourson…), mais ceux que j’aime vraiment ce sont ceux des génériques. Il y en a quelques-uns que je cherche en particulier comme les Chevaliers du Zodiaque, les Maîtres de l’Univers ou Cosmocats, mais je tiens à tous les trouver en brocante, ça ajoute au charme de la collection.

    Mais ouais clairement ça faisait un moment que je me cherchais une belle platine en brocante (un mange-disque en fait) et finalement, je crois que le plus intelligent c’est de se chopper une platine récente.

    Mais ça ne m’empêchera pas de m’en prendre une rétro si j’en trouve une cool en bon état dans un vide-grenier 😉

  3. Dingue comment ça donne envie!

    Surtout que oui pour une centaine d’euros ça reste raisonnable…

    J’avais récupéré alors que je bossais comme manutentionnaire dans un hôpital pour un job d’été, une collection d’une centaine de Vinyles qu’on m’avait donné car ils étaient passés aux CD’S et ça trainait… N’ayant pas de platines, je n’y ai jamais fait gaffe et je ne suis même pas sûr de pouvoir remettre la main dessus..

    Et je regarde encore moins en broc’, alors qu’effectivement, trouver les génériques de dessins animés par exemple, ça peut être super sympa, c’est d’ailleurs une belle collec que tu as là 😉

  4. Très sympa comme platine, surtout qu’avec l’entrée auxiliaire et un ptit câble jack mâle 3.5 /jack mâle 3.5 tu peux y connecter vraiment tout ce que tu veux.

    Tu as très bien fait de prendre un modèle qui utilise un logiciel plutôt que de l’encodage à la volée car comme ça tu peux contrôler la qualité de compression, avec Audacity si tu veux tu peux exporter en fichiers FLAC de très haute qualité sans compresser du tout, tandis qu’une platine qui te sort un MP3 direct, déjà tu n’aurais pas pu ajuster la qualité ou convertir en un autre format (ex: WAV pour mettre en sonnerie de portable ou autre).

    Personnellement je ne collectionne pas les vinyles car c’est quelque chose que je n’ai pas connu donc pas d’affectif mais comme tu dis ça ajoute un certain charme à la collection 🙂

  5. @Aurélien : Oui les prix pour une platine sont assez raisonnables, et encore il y a moyen de trouver des modèles pour moins de 70 euros.

    @JB : Oui alors qu’au début j’étais carrément plus pour un modèle qui gérait la numérisation sans PC, finalement je ne regrette pas. J’ai compris direct l’avantage en me servant de Audacity.
    Sinon les vinyles, ce n’est pas mon époque non plus, mais dés la sixième j’avais ma platine et mes vinyles. J’étais un grand fan des Rolling Stones (merci la pub Snickers – Satsifaction !)^^ et du coup j’écoutais les vinyles de mon père qu’il a finit par me donner 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *