Estimer le prix d’un jeu vidéo

Cet article a pour objet de présenter une méthode de recherche assez fiable, qui dure moins d’une minute, et qui permettra de fournir une estimation du prix d’un jeu vidéo courant, en fonction de la Demande du moment.

Si cet article n’apprendra pas grand chose au collectionneur averti, il aidera ceux qui souhaitent acheter ou vendre un jeu vidéo, et qui n’ont aucune idée de sa valeur marchande. Le néophyte comprendra ici que la valeur d’un titre ne correspond généralement pas aux prix de vente affichés, ni aux prix vendus les plus élevés.

Téléchargez mon ebook sur la collection de jeux vidéo (c’est gratuit) 

La personne non avertie comprendra aussi que, dans la plupart des cas, le vieux jeu qu’elle a trouvé chez elle, ne vaut pas de l’or, même si elle a vu la cartouche seule en vente à un prix élevé sur internet.

Aujourd’hui, la tendance générale des prix se calque presque uniquement sur le titre, et non plus sur la condition ou l’état du jeu, or c’est pourtant dans la plupart des cas le critère le plus important pour estimer à sa juste valeur une pièce qui circule à des milliers d’exemplaires.

Je ne vais pas vous fournir une méthode scientifique qui permettrait d’établir précisément le bon prix pour un jeu vidéo particulier, mais je vais expliquer comment établir une fourchette de valeurs, plus ou moins justes et surtout justifiées, pour un jeu vidéo courant (c’est à dire qu’on trouve toujours en vente).

Je vais également énumérer les critères à prendre en compte sur un exemplaire pour estimer sa valeur, et expliquer pourquoi des écarts de prix peuvent exister entre différents exemplaires du même jeu.

Cotes et estimations

Il faut faire la différence entre une cote, et une estimation.

Une cote : est une constatation officielle ou officieuse des cours d’une marchandise.

Une estimation : Action de déterminer une valeur ou un prix, de fournir une appréciation.

La cote est une valeur, un cours assez précis qui varie dans le temps.

L’estimation est une valeur, plus ou moins subjectives, qui dépend de l’appréciation de chaque individu.

Il faut en conclure que pour parler de cote, il faut qu’il y ait une certaine disponibilité de la marchandise. Pour les pièces très rares, parfois uniques, il est absurde de parler de cote, on parle de valeur estimée ou d’estimation.

Une estimation repose sur des critères plus ou moins subjectifs et qui appartiennent à chacun, elle est donc forcément approximative. Pour fournir une estimation pertinente, il faut donc déterminer une fourchette de valeurs estimées en fonction de critères objectifs que nous allons définir.

Les différents critères à prendre en compte

Pour estimer la valeur d’un jeu vidéo, il faut prendre en compte plusieurs critères.

Titre, support, version

Les trois premières choses à observer sont le titre, le support (la machine ou console sur laquelle le titre est sorti) et la version (le pays, l’édition). Souvent, un titre est sorti sur différents supports, dans différents pays, et son prix peut considérablement varier d’un support à l’autre comme d’un pays à un autre. Pour les gros titres à succès, il existe de nombreuses versions et variations plus ou moins rares, et plus ou moins recherchées par les collectionneurs.

Ces trois indicateurs, si vous vous y connaissez un peu ou effectuez quelques recherches, vous donneront une idée générale de la rareté et de l’intérêt de la pièce que vous cherchez à estimer.

Condition

Il faudra ensuite déterminer la condition de l’exemplaire (l’exemplaire à estimer est-il complet, neuf ?) Nous allons définir chacune des conditions que l’on rencontre le plus fréquemment.

Un jeu complet : est un jeu qui réunit tous les éléments qui le composaient lors de sa commercialisation. On considère un jeu comme complet dés lors que sont réunis tous les éléments de son contenu directement en rapport avec le titre concerné et qui étaient présents lors de sa commercialisation.

Pour mieux illustrer cette définition, je prends l’exemple d’un jeu Nintendo NES. Un jeu NES comprend : une boîte, une cale en polystyrène, une cartouche, une jaquette en plastique, une notice, un papier de précautions d’emploi, un prospectus publicitaire, une carte à retourner au Club Nintendo. On pourra dire que le jeu est complet dans le cas où sont réunis la boîte, la cartouche et la notice car ce sont les seuls éléments directement en rapport avec le titre du jeu.

Dans certains cas, un jeu vidéo peut aussi contenir un élément annexe comme une carte, un guide, ou un livret complémentaire. Sa présence est alors également nécessaire pour que l’on puisse qualifier le jeu de complet. Tout le reste est contingent car peut être ajouté par la suite sans qu’on puisse affirmer qu’il s’agit bien des éléments d’origine.

De plus, comme j’en ai déjà parlé dans mon dossier, tous les éléments annexes non liés au titre étaient ajoutés de manière aléatoire au fil des différentes séries de production.

Un jeu neuf : est considéré comme neuf lorsqu’il n’a jamais été utilisé. Un jeu neuf peut-être sous blister ou non, scellé ou non, et peut être en plus ou moins bon état.

Un jeu en loose : est un jeu sans aucun des éléments qui composaient son packaging lors de sa commercialisation. C’est le cas d’une cartouche ou d’un CD seul.

Un jeu scellé : est un jeu neuf, fermé d’une manière ou d’une autre par un sceau qu’il faut rompre afin d’ouvrir le jeu et d’atteindre son contenu. Cela peut être un blister ou une simple pastille.

Un jeu sous blister : est un jeu qui est dans son emballage plastique. Il existe différentes types de blister officiel, certains sont officiels et d’autres non. Je vous renvois à mon Guide des Blisters que je reprendrai en partie plus loin au cours de ce dossier.

L’état

Enfin, l’état général du jeu et de son contenu sera déterminant.

Chacun de ces critères (titre, support, version, condition, état) va définir la qualité de la pièce (j’aborderai très précisément ce sujet au cours du prochain article).

Si les critères évoqués ici sont intrinsèques à la qualité de la pièce à estimer, il y a tout de même un élément externe qu’il faut prendre en compte dans son estimation : la Demande.

Méthodes et recommandations pour estimer le prix d’un jeu vidéo

Pour estimer correctement et objectivement une pièce, il faut donc être capable de se représenter sa qualité en tant qu’exemplaire, et la mettre en rapport avec la demande pour ce titre.

Nous l’avons vu un peu plus tôt au cours de ce dossier, les ventes terminées d’ebay constituent le plus grand argus de tous les temps, tous domaines confondus. Bien que cela soit contestable du fait des abus qu’il peut y avoir sur ce célèbre site (nous les avons évoqués au cours de l’article sur le marché de la collection de jeux vidéo), il n’en demeure pas moins que si vous savez interpréter correctement les résultats de vos recherches, vous pourrez vous faire une idée assez précise et juste de la valeur d’un objet, ou en tout cas de sa valeur d’échange actuelle sur le marché, en fonction de la Demande et de sa qualité.

Méthode de recherche sur ebay

En effectuant une recherche sur ebay, et en filtrant les ventes terminées uniquement, vous aurez accès à la liste de toutes les annonces mises en vente dans les 30 derniers jours sur ebay et qui correspondent à votre recherche.

Triez votre liste des prix les plus chers aux prix les moins chers, et consulter quelles annonces se seront vendues (le prix des annonces vendues est affiché en vert ; le prix des annonces invendues est affiché en rouge).

Observez la description et les caractéristiques du jeu qui s’est vendu le plus cher.

Note : Tenez bien compte du format de l’annonce (enchères ou achat immédiat) ; restez bien conscient qu’une enchère peut avoir été truquée, et qu’un achat immédiat n’est pas pour autant un objet qui a été payé. Dans les milieux de la collection, il arrive que des vendeurs fassent de fausses ventes à des prix élevés pour justifier leur prix lors de la remise en vente du même objet.

Cherchez ensuite l’objet qui s’est vendu le moins cher pour votre recherche, et établissez les différences entre les deux exemplaires de la vente la plus élevée et de la vente la moins élevée.

Observez de la même manière les annonces vendues à des prix intermédiaires, et cherchez quels sont les éléments qui ont provoqué ces écarts de prix. Généralement, ces écarts sont dus à l’état du jeu, et à la présence ou non des éléments qui composent son contenu.

Une fois que cette démarche a été effectuée,  comparez votre exemplaire avec ceux qui ont été vendus, et situez votre jeu dans cette fourchette qualitative, ajoutez plus et moins 10% pour obtenir une fourchette approximative assez juste. Vous pouvez tester l’opération sur un titre courant mais recherché (comme un A Link to the Past complet par exemple) et vous verrez qu’on arrive bien à une moyenne très crédible en fonction du marché actuel.

Si la méthode que je propose en fera hurler certains, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit de la méthode la plus fiable pour se faire une idée du prix auquel se vend un objet. La méthode « ventes terminées d’ebay«  peut d’ailleurs s’appliquer à tous les objets.

En fait, il faut retenir plusieurs choses de cette méthode :

  • la première c’est qu’avant de vous lancer dans une recherche sur ebay du prix auquel se vend un jeu vidéo, vous devez au préalable vous être fait une représentation objective de la qualité de votre exemplaire afin de savoir où situer votre jeu dans les différents résultats que vous obtiendrez.
  • La seconde chose à retenir, c’est que la valeur d’un jeu correspond rarement aux prix d’achat immédiat affichés, et les ventes réussies les plus élevées concernent des jeux qui réunissent différents critères de qualité que votre exemplaire a peu de chances de réunir. Il faut donc savoir reconnaître ces critères, que l’on soit acheteur ou vendeur.

Il arrive, lorsqu’on est en présence de pièces rares, qu’il n’y ait aucun résultat que ce soit sur Ebay ou même sur Google, il est donc très difficile de faire une estimation sans aucune référence.

Vous pouvez éventuellement me contacter, il est possible que je l’ai déjà « vu passer » et que je puisse vous donner une estimation, ou en tout cas vous informer de la qualité de votre pièce. Dans le cas contraire, je devrai pouvoir vous orienter vers quelqu’un sans trop de difficultés pour obtenir plus de renseignements.

Dans le prochain article, je vais reprendre entièrement le Barème France Retrogaming avec pour objectif de fournir un outil précis pour évaluer la qualité d’un jeu vidéo en tant que pièce de collection.

Si la valeur d’un jeu vidéo de collection est devenue difficile à appréhender, nous pouvons en revanche définir précisément et objectivement la qualité d’une pièce. J’ai donc imaginé un code, permettant d’attribuer une note précise à un jeu.

Lire la suite ou télécharger le dossier complet

Tenez vous informés des prochaines publications en me suivant sur twitter, ou en vous abonnant à la newsletter du blog.

Estimer le prix d’un jeu vidéo
4.8 (96%) 5 votes

Link-Tothepast

Blogueur, retrogamer, collectionneur et double Papa ! Sur ce blog, je vous parle de mes passions, de vieux jeux vidéo, de collection, de cyberculture, et parfois d'autres trucs ;)

9 commentaires sur “Estimer le prix d’un jeu vidéo”

  1. Petit complément à cet article 😛

    Lorsqu’une enchère se termine à un prix élevé, il est important d’observer le détail des enchères.
    La liste détaillée des enchérisseurs et de leurs différentes enchères nous révèlent de nombreuses choses très intéressantes, et qui peuvent nous aider à légitimer ou non le montant de l’enchère finale.
    Voici un exemple, auquel je viens juste d’assister, et qui m’a fait penser que je devrais en parler dans cet article : un jeu 64 sous blister rigide vient de se vendre sur ebay après 37 enchères à un peu plus de 1000 euros.

    En cliquant sur le nombre d’enchères, j’accède au listing des enchérisseurs et de leurs différentes enchères :

    On voit qu’il n’y a pour 37 enchères, que 7 enchérisseurs différents ; et seulement 3 au dessus de 365 euros ; plus que 2 au dessus de 555 euros.

    Sur cette enchère, deux personnes étaient prêtes à miser plus de 555 euros, et elles se sont « battues » entre elles.
    C’est hyper courant sur ebay.

    On assiste après à la classique mise en vente à une fois et demie le prix de vente final de l’enchère.
    Il(s) reste(nt) invendu(s) pendant des mois sur ebay malgré les baisses de prix successives… Finalement les suivants partent aux enchères pour moitié prix.

    C’est le schéma classique de la pièce commune sur laquelle s’excitent deux enchérisseurs.

    Et c’est bien le cas ici puisqu’il s’agit là de l’enchère d’un Majora’s Mask, un jeu dont on en connaît des tonnes en circulation sous blister rigide, et qui stagne entre 300 et 350 euros depuis cinq ans (jusqu’à ce soir), malgré la hausse générale des prix.

    Bref, ce qu’il faut retenir, c’est qu’il est important lorsqu’on cherche à estimer une pièce, et qu’on trouve une enchère très élevée en effectuant une recherche, d’observer la liste des enchères.

    Au dessus de 50% du montant de l’enchère finale, s’il y n’y a pas plus de 3 ou 4 enchérisseurs, il ne vaut mieux pas y voir une cote.

  2. Moi j’ai crée une macro sur excel qui check les prix de vente sur le net de mon jeu que je veux estimer et en fonction de l etat du jeu et de l offre et la demande sur le net j ai construit une formule scientifique a base d’intégrales du second degré qui me donne le prix de vente adéquate
    Je te donnerai la formule a l occasion :p

  3. Salut Siqo53,

    Merci pour le lien 🙂
    De tous les sites d’argus qui existent PriceCharting est clairement le plus aboutit.
    Le seul problème, c’est qu’il ne tient compte que des ventes qui sont faites sur ebay.com et qu’il ne prend pas en compte les différentes versions sur un même support. En gros c’est un super outil pour évaluer la cote d’un titre en version US mais pour nos jeux PAL ça ne nous aide pas beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *