[TEST] Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi Edition Collector sur PS3 (un peu plus d’aventure SVP !)

Voilà un titre que j’attendais depuis plusieurs mois : Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi sur PS3.

Je m’étais d’ailleurs fait dédicacer une photo par le producteur et un des développeurs de Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi en posant avec eux lors de la dernière Japan Expo.

Je vous laisse un lien vers le trailer quand même pour vous montrer un peu le niveau. Ce qui m’a tout de suite donné envie (au delà du fait que les images font mal) c’est le mode aventure, que j’ai toujours trouvé trop absent, ou mal exploité sur tous les jeux vidéo Dragon Ball.

J’ai depuis toujours espéré dans mon for intérieur qu’on nous sorte un beau jour un jeu qui nous fasse revivre la grande Aventure de DBZ dans son intégralité. Alors on y est pas encore… Mais par contre la tranche d’Histoire qui est reprise dans ce titre (à savoir l’arrivée des Guerriers de l’Espace sur Terre jusqu’à Cell en passant par Freezer sur Namek) est très bien choisie car ce sont là mes épisodes préférés (je sais, c’est purement subjectif comme argument). Cela dit, c’est ce que je pensais avant d’avoir joué au jeu…

L’édition collector

Pour l’occasion, j’ai décidé de me faire péter l’edition collector.

Et bien je vous la déconseille fortement !

Le contenu est vraiment cheap :

  • une boîte sympa mais sans plus et dans un carton souple de mauvaise qualité ;
  • une figurine en plastique d’une quinzaine de centimètres de hauteur de San Gohan en mode énervé, mais dont les traits du visage ressemblent plus à ceux de Broly ;
  • le jeu, et un livret.

A noter que le jeu et le livret se « baladent » dans la boîte du fait qu’ils ne sont pas calés ; à noter aussi que la figurine est dans une boîte trop petite, et que donc une cale en carton a été ajoutée ; à noter encore que s’il y a un livret, le jeu ne contient pas de notice… Le livret n’est donc en fait que la notice du jeu en plusieurs langues.

Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi sur PS3 edition collector A EVITER
Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi sur PS3 edition collector A EVITER
Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi sur PS3 edition collector A EVITER
Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi sur PS3 edition collector A EVITER
Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi sur PS3 edition collector A EVITER
Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi sur PS3 edition collector A EVITER
Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi sur PS3 edition collector A EVITER
Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi sur PS3 edition collector A EVITER
Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi sur PS3 edition collector A EVITER
Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi sur PS3 edition collector A EVITER
Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi sur PS3 edition collector A EVITER
Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi sur PS3 edition collector A EVITER

Bref, une édition collector (miteuse) à éviter.

Le jeu et son « super » mode Aventure

Alors non seulement l’édition collector est une vraie merde chinoise, mais le jeu en lui même est lui aussi une grosse déception.

Comme je le disais, ce que je recherche avant tout dans un jeu Dragon Ball, c’est le mode Aventure (avant le mode combat), et à part dans l’épisode sorti sur GBA (Dragon Ball Advanced Adventure), jamais un jeu vidéo Dragon Ball ne m’a satisfait du point de vue Aventure.

Mais avec Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi sur PS3, la déception est d’autant plus grande que je m’attendais à un jeu sur lequel enfin l’accent avait été mis sur le mode aventure.

Pas du tout en fait…

Entre chaque combat, un texte défile dans un encadré bleu (sans aucune illustration) nous contant le scénario de DBZ d’une manière complètement impersonnelle et éloignée. En fait il ne s’agit que d’un jeu de baston de plus. Bien fait certes, avec des animations sublimes, mais le coté « immersion du joueur » est complètement laissé de coté ; et l’aventure est totalement inexistante, ce n’est qu’une suite de combats entrecoupés d’animations et de textes défilants.

Je comprends qu’on ait fait de Dragon Ball une série de jeux de combat, et ce n’est pas que je n’aime pas les jeux de combats (bien que ça ne soit pas mon type de jeux favori) mais je trouve que la série Dragon Ball mérite plus que de « vulgaires » jeux de combats. Attention je ne parle pas d’abolir les combats des jeux Dragon Ball, bien sûr le jeu doit reposer sur des combats avec les ennemis, mais le coté Aventure, surtout avec les moyens d’aujourd’hui, devrait pouvoir être bien mieux vécu, ressenti par le joueur.

Afin d’être sûr de bien me faire comprendre je vous donne l’exemple suivant  :

L’affrontement de Végéta contre Freezer ne devrait pas être un combat qu’il faut gagner, pour finalement voir une animation dans laquelle freezer défonce Végéta, suivi d’un texte expliquant « Végéta fut finalement vaincu, on attendait l’arrivée de San Goku bla bla… » De la même manière, l’entraînement de San Gohan par Petit-Coeur ne devrait pas (encore) être un simple combat qu’il faut gagner.

Voilà ce que je veux dire…

Je trouve que c’est du foutage de gueule.

Prise en main et jouabilité

Autre remarque au niveau de la prise en main : c’est toujours autant une galère ! Excusez moi mais sans être un handicapé du pad, c’est quand même super relou toutes ces combinaisons différentes selon les personnages ! Je trouve ça improbable de se référer sans cesse aux compétences de notre personnage pour savoir comment faire telle ou telle attaque spéciale. Je sais qu’il y a des adeptes du genre, mais personnellement je trouve que appuyer sur tous les boutons, ça donne aussi de bons résultats…

C’est dommage car pourtant…

Je pousse ce coup de gueule parce que Dragon Ball est une série que j’adore pour plusieurs raisons :

  • j’ai grandi avec,
  • parfois j’arrivais à la bourre au collège pour regarder la fin de l’épisode,
  • on s’échangeait des cartes dans la cour de récré (j’ai encore mon classeur),
  • et on parlait de nos personnages préférés.
  • Et puis parce que quand j’étais petit, je me suis vraiment concentré devant un miroir pour faire un kaméhaméha (ne vous moquez pas je suis sûr que vous l’avez fait aussi !)

Dragon Ball c’est aussi une série pleine de symboles et de relations spéciales entre les différents personnages, et c’est ce qui fait la richesse de cette série, et que nous ne nous en détachons pas en grandissant.

…Dragon Ball est une série qui mérite mieux !

Voilà aujourd’hui ce que j’aime dans Dragon Ball :

L’amitié d’enfance qui lie San Goku et Krilin ; la fierté et l’ambition de Végéta ; la naïveté de San Goku et ce détachement qu’il a de tout ce qui peut être important pour nous (j’adore qu’après huit ans d’absence, il se barre au bout d’une journée passée sur Terre en faisant un salut de la main à Chichi sa femme) ; la relation père-fils et disciple-maître qui unie San Gohan et Petit-Coeur, et qui les engage à se respecter et à se protéger mutuellement tout le long de la série ; la confiance que San Goku a pour San Gohan et qui devance sa peur de perdre son fils au combat (je pense au combat contre Cell) ; ce combat dissimulé et permanent que Végéta livre à la fois contre San Goku, et contre lui même, et qui se ressent dans chacun de ses actes.

Je vais m’arrêter là mais je pourrais allonger la liste.

Alors Pourquoi ?

Pourquoi est-ce que tout cela n’est pas exploité pour nous faire vibrer ?

Je trouve que les jeux Dragon Ball vulgarisent l’histoire de ce manga, en ne misant que sur l’aspect combat. C’est vraiment très dommage, car initialement il s’agit tout de même d’une aventure, de la quête des sept boules de cristal (vous entendez Ariane qui chante ces paroles ridicules et pourtant mythiques ?)

D’ailleurs quand on y pense, le premier jeu Dragon Ball sorti sur Nes était un jeu d’aventure (pourri certes mais bon c’était en 1986).

Ce que je constate sur ce nouveau jeu Dragon Ball (Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi) : c’est que encore une fois, on se fout un peu de la gueule du joueur et on lui pond une belle merde histoire d’exploiter la licence (une troisième fois) sur PS3 avec un nouveau titre mais qui n’apporte rien de fou. C’est toujours la même chose avec deux trucs qui changent : la qualité de l’image, et le nombre de personnages (là en l’occurrence on peut créer son propre personnage.) Je trouve ça nul !

C’est du développement « à la va-vite », dicté par la loi de la jungle économique qu’est devenu le marché des jeux vidéo, et dans laquelle le joueur n’est qu’une proie destinée à être (très souvent) pigeonnée de 59.99€ pour un jeu, et de 89.99€ pour une édition collector (30 euros la figurine je peux vous dire que je l’ai en travers…)

Je vous pose donc la question

Au delà de m’être fait avoir sur l’édition collector de Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi, je me suis aussi fait avoir sur le jeu, j’y ai joué trois heures et j’ai du mal à m’y remettre… C’est hyper répétitif !

Je vous pose donc la question : que pensez vous des jeux vidéo Dragon Ball ? Vous ne pensez pas qu’il y aurait moyen qu’on nous produise un putain de chef d’oeuvre du jeu vidéo avec une aventure digne d’une série telle que Dragon Ball (Z) qui se déroule sur plusieurs générations ?

[TEST] Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi Edition Collector sur PS3 (un peu plus d’aventure SVP !)
Notez cet article !

Link-Tothepast

Blogueur, retrogamer, collectionneur et double Papa ! Sur ce blog, je vous parle de mes passions, de vieux jeux vidéo, de collection, de cyberculture, et parfois d'autres trucs ;)

3 commentaires sur “[TEST] Dragon Ball Z Ultimate Tenkaichi Edition Collector sur PS3 (un peu plus d’aventure SVP !)”

  1. Je retiendrais deux jeux DBZ, j’en ai pas fait des centaines mais la legende saien sur SNES que je trouve terrible mais c’est surement du à la nostalgie et le premier ou deuxième budokai sur PS2 par la suite et avec l’arrivé des versions tenkachi j’ai décroché et j’en ai eu un peu marre qu’on nous fasse du jeu jamais complet tout ça pour vendre. Dans le budokai 1 tu as pas tout les persos dans le deux un peu plus dans le trois un peu plus et ensuite on commence la série sur PS3 et on retourne aux nombres de persos du début.

    Cette licence est essorée et sucée jusqu’à la moelle et c’est bien dommage.

  2. Hello, je tombe par hasard sur ton article et une question me vient en tête. Peut être stupide mais je demande quand même : ta photo dédicacée, tu ne voudrais pas la revendre par hasard ? Ca serait vraiment top dans ma collection ! Ton prix sera le mien … J’attends de tes news !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *