[INTERVIEW] Stéphane Royer : créateur du ARPG The Falls of Gods

J’ai fait la rencontre de Stéphane Royer qui m’a contacté par email pour me proposer de tester The Fall of Gods, et Oh my God quelle bonne surprise !

Parce que j’ai aimé, et dans le but d’encourager et de soutenir les projets amateurs, j’ai décidé de vous parler de ce Action-RPG, un genre de jeux dont je suis fan à l’extrême, et par la même occasion, je me suis dit qu’il serait bon de poser quelques questions à son créateur puisque j’ai l’occasion de le faire, et de partager avec vous ses réponses.

tfog
The Fall of Gods

Mais avant, voici une présentation rapide du jeu.

The Fall of Gods : mini test

The Fall of Gods est un jeu Action-RPG vraiment bien réalisé. On y retrouve de nombreuses sources d’inspiration que je qualifierais de clins d’oeil aux fans de Zelda, de Dragon Quest ou de Secret of Mana.

Le jeu est assez élaboré : notre personnage (Héric) dispose de plusieurs inventaires d’objets et d’armes, d’une barre de vie, d’une barre de magie, d’une bourse d’écus… Les mondes sont vastes et superbes (et immenses !) : on y retrouve des villages, des boutiques, des cavernes ; la faune et la flore sont luxuriantes, et de nombreux personnages sont présents tout au long de la quête.

Le scénario est très bien ficelé, et je dirai même qu’il est digne d’un jeu à suites. En plus de la ligne de jeu principale, notre héros doit accomplir de nombreuses quêtes annexes (nécessaires ou non dans la poursuite du jeu), ce qui confère à The Fall of Gods une durée de vie tout à fait respectable. J’appuie aussi sur le fait que les dialogues (en anglais) entre les personnages sont de très bonne qualité, ce qui peut parfois faire défaut dans ce type de jeux.

Un autre point qui m’a séduit : la vue aérienne qui se trouve être très aérienne justement. La caméra, placée très haut au dessus du personnage que l’on incarne, offre une visibilité du plateau très originale. Cette vue aérienne amplifie la sensation d’immensité des mondes.

[INTERVIEW] Stéphane Royer : créateur du ARPG The Falls of Gods 1

The Fall of Gods est complexe et subtil, on évolue dans le jeu à force de résolutions d’énigmes.

Vous l’avez compris, The Fall of Gods a été un bon coup de coeur. En avançant dans le jeu, je ressentais très bien le fait qu’il s’agit d’un ACTION-RPG réalisé par un fan du genre. Et c’est aussi ce qui m’a beaucoup plu. Vous le savez si vous lisez mon blog régulièrement : j’adore les « clins d’oeil », et The Fall of Gods regorge de clins d’oeil et de références.

 

[INTERVIEW] Stéphane Royer : créateur du ARPG The Falls of Gods 2[INTERVIEW] Stéphane Royer : créateur du ARPG The Falls of Gods 3[INTERVIEW] Stéphane Royer : créateur du ARPG The Falls of Gods 4[INTERVIEW] Stéphane Royer : créateur du ARPG The Falls of Gods 5

J’ajoute un mot pour les musiques : « profondes« .

A l’heure où j’écris ces lignes, je n’ai pas encore fini le jeu, je suis « bloqué ». Et ça fait plaisir d’être bloqué dans notre époque où les joueurs sont assistés tout le long de l’Aventure, et où il ne leur est plus permis de trop réfléchir pour avancer dans une quête.

Je vous invite à visionner ce le trailer de The Fall of Gods, une démo gratuite est disponible en téléchargement.

Interview de Stéphane Royer : créateur de The Fall of Gods

Link-tothepast : Bonjour Stéphane, tu es le créateur de The Fall of Gods, nous aimerions en savoir un peu plus sur toi, peux-tu nous faire une petite présentation personnelle ?

Stéphane Royer : Bonjour, volontiers, je suis un développeur-hobbyist indépendant. Hobbyiste car j’ai un vrai métier dans une banque genevoise aussi. Je pratique le Judo, la Guitare, la batterie… et je suis marié !
Je programme depuis l’age de 11 ans. Ancien Hacker puis Demo-Maker, j’ai eu l’occasion de programmer sur Atari et Amiga 500 dans différents groupes. Oui je sais, je ne suis plus tout jeune 🙂
Plus récemment, en tant que fan de Zelda en particulier et des ARPG en général, surtout les plus retro d’ailleurs, j’ai décidé d’essayer d’offrir ce type de jeu sur ma console Xbox 360.

L-ttp : Que veux-tu dire par offrir ce type de jeu sur Xbox 360 ? Le jeu est disponible sur Xbox 360 ?

SR : Le jeu est actuellement en Peer Review sur Xbox Live Indie Game, donc j’espère qu’il sortira d’ici une ou deux semaines sur Xbox360. J’espère avant la fin du mois, il sera à 240 MS pour un action-rpg de plus de 10 heures de durée de vie.

L-ttp : Félicitations ! Je ne me rends pas bien compte mais c’est difficile de publier un jeu sur Xbox Live Indie Game ? J’imagine qu’il faut répondre à plusieurs critères.

SR : Oui, le processus est assez long et semé d’embuches. Outre l’apprentissage du c#, de XNA et la programmation du jeu en lui-même, il faut ensuite passer deux étapes : la PlayTest review, et la Peer Review. La PlayTest dure le temps qu’il faut, au moins une semaine, avec pour objectif d’identifier bugs, glitches, suggestions, gameplay etc. C’est le moment où vous recevez les commentaires sur le jeu. Puis vient le temps de la Peer Review, d’autres createurs valident le jeu (PASS) ou pas (FAIL) sur la base d’une checklist imposée par Microsoft (Crash, Contenu Interdit, Gestion des Pads ou du stockage etc). Si vous avez suffisamment de PASS et aucun FAIL, le jeu est près pour être publié. Sinon retour à la case départ : PlayTest

L-ttp : Ah oui en effet ce n’est pas une mince affaire. Tu as été assisté dans le développement du jeu ou bien tu as produit le titre entièrement seul ?

SR : J’ai fait le scénario, le game design, les dialogues, quelques maps, le code, la musique et même le site web. Les characters (sprites) sont de Kimono et les plus grande maps de Mekel et Harusame, enfin la pochette et le logo sont faits par un professionnel et la musique de l’intro par DJ-Fab.

L-ttp : Au passage les musiques sont tops aussi, particulièrement le thème avec le violon ! Au niveau du temps de travail, j’imagine que c’est assez énorme ?

SR : Merci pour les musiques. Oui, comme je te l’ai dit j’ai un « vrai travail » donc je dois faire ça le soir et le week-end. Je peux dire que de la première ligne de code à aujourd’hui cela fera deux ans le mois prochain.

L-ttp : Ah oui quand même, il faut être sacrément investi ! J’ai testé The Fall of Gods, mais j’aimerais que tu nous présentes le jeu à ta manière, son scénario, ses personnages, l’ambiance et tes sources d’inspiration.

SR : On peut voir le jeu sous deux aspects : soit classique, surtout au début : un Monde dont le nom fini en A (Ergia), un héros tout beau, une quête pour sauver le monde, de la magie en veux-tu en voilà et un super vilain…déjà vu ? Naaaan!

Plus complexe : les plus malins liront les plans dans les plans et l’intrigue qui se profile entre les Dieux (qu’on ne voit pas, trop facile) et les Ténèbres (que l’on voit à la fin du jeu).

De même on peut suivre le jeu de manière linéaire, ou sortir facilement des sentiers battus, il y a notamment de nombreux endroits à visiter (plus de 150 maps), et de multiples quêtes annexes et de mini-jeux.
Les personnages principaux sont :
Heric, le héros, dont on apprend la descendance particulière. Et oui les héros ont toujours « un truc pas-comme-les-autres« …
Ariana, la guide du héros qui l’accompagne tout au long de l’histoire et l’aide. Non, pas Navi… Ariana.
Esther, un des 9 Dieux… La seule Déesse en fait. Elle doit pas s’ennuyer. D’ailleurs l’intrigue repose en partie là-dessus (scoop)
Les quatre Ordamins : les Sages parmi les Sages. Là aussi il n’y a qu’une femme. (Désolé la parité homme-femme n’existe pas encore dans ce Monde.)
– Et des dizaines d’autres personnages, Theo (le réparateur universel), Cidrik (le protecteur au look de freddy), Fabian (le Papa), Betmund (la magicienne ratée), La Riddle Mistress (sorte d’Elvira des énigmes), Aristophane et Euripide (les jumeaux des autres Twin Towers), les beach-boys etc.
Enfin pour l’inspiration et l’ambiance, je reste un incorrigible fan de Zelda, secret of mana, dragon quest, alundra…Tiens pourquoi j’ai acheté une Xbox moi ? Ah oui pour faire ce genre de jeu sur cette console 🙂

L-ttp : Je suis moi-même un fan inconditionnel de Zelda ! J’ai d’ailleurs tout de suite apprécié la présence des fontaines de fées qui restaurent notre énergie quand tout va mal ! J’aimerai revenir un peu sur ton parcours de gamer, et j’ai quelques questions un peu plus « bateau » à te poser même si je devine déjà un peu les réponses : quelle est ta console préférée ? Et ton jeu préféré ? Plutôt gamer ou retrogamer ? Et enfin collectionnes-tu les jeux vidéo et si oui comment cela se traduit-il ?

SR : Ma console préférée ? Ouch c’est dur. J’ai toujours une pointe nostalgique au coeur quand je me souviens des heures passées sur la première Nintendo : la NES. En fait, si je regarde mon « parc », mise à part ma Xbox, je suis assez Nintendo : j’ai encore ma NES, la GameCube, j’ai zappé la Wii, et j’ai la Nintendo 3DS où je redécouvre Ocarina of Time 🙂 Mon jeu préféré ? Re-ouch… The Wind Waker, Limbo, A link to the Past, Fable, Civilization, Ocarina of time, Dungeon master…Plutôt retro on dirait. Je ne pense pas être un grand collectionneur par contre je m’intéresse beaucoup aux creations indépendantes, on y trouve beaucoup de jeux très originaux, avec des ambiances particulières, et surtout des projets dans lesquels les grosses firmes ne vont pas… Ou plus !

L-ttp : Aaah la NES, je te rejoins là dessus, c’est presque sentimental, et quand tu parles d’une pointe de nostalgie au coeur, je la ressens aussi. C’est vrai qu’il y a des choses très intéressantes chez les indépendants, ils ont le mérite d’innover plus que les grandes firmes qui ne prennent plus trop de risques… J’ai bien compris que The Fall of Gods te prend déjà beaucoup de temps, mais as-tu d’autres projets en cours ou à venir dans le monde des jeux vidéo ?

SR : Oui, c’est une passion! Je bosse sur un jeu d’aventure-réflexion dans un univers gothique-romantique avec un graphiste génial. Le jeu se nomme Five Roses. Et puis nous allons sortir une suite, Geex Suite, pour que des non-programmeurs puissent sortir des jeux sur PC et Xbox.

L-ttp : En effet, tu es plutôt actif pour quelqu’un qui bosse à coté ! Geex c’est ta « maison d’édition » c’est ça ? Et Geex Suite sera un logiciel qui simplifiera la création des jeux vidéo si je comprends bien, pour que tout néophyte puisse créer son propre jeu ? Il faudra que tu nous tiennes au courant ! As-tu un message à faire passer aux lecteurs et de manière plus générale à tous les fans de RPG ou à ceux qui veulent se lancer dans le développement de jeux vidéo ?

SR : Maison d’édition c’est un grand mot 😉
On pourrait en faire un sujet à part de Geex Suite car le moteur est déjà disponible et l’éditeur approche.
Si je dois passer un message, j’oserais « Soutenez le gaming amateur, c’est l’avenir ! » Et testez mon jeu c’est gratuit ! 😉
Et à ceux qui veulent tenter l’aventure « Armez vous de patience et d’equipiers fidèles ! »

L-ttp : Stéphane, merci d’avoir répondu à toutes mes questions. Je te souhaite une bonne continuation dans tes projets, et beaucoup de succès à The Fall of Gods !

N’hésitez pas à tester le jeu et à dire ce que vous en avez pensé en commentaire à cet article.

The Fall of Gods : le site

[INTERVIEW] Stéphane Royer : créateur du ARPG The Falls of Gods
Notez cet article !

Link-Tothepast

Blogueur, retrogamer, collectionneur et double Papa ! Sur ce blog, je vous parle de mes passions, de vieux jeux vidéo, de collection, de cyberculture, et parfois d'autres trucs ;)

5 commentaires sur “[INTERVIEW] Stéphane Royer : créateur du ARPG The Falls of Gods”

  1. Pas de version MAC prévue? Sinon c’est dommage mais on dirait que le moteur utilisé ne permets pas de marcher en diagonale (c’est hyper important pour un A-RPG à la zelda je trouve !), ça fait très RPG-Maker du coup. Sinon l’ensemble est plutôt joli 🙂

  2. En effet pas de version mac dans le pipe.
    Sinon une gross différence avec un jeu RPG Maker, c’est qu’ici il s’agit d’un action-RPG, le combat tour par tour est proscrit 🙂
    De plus les déplacements et collisions sont au pixel près, alors que je crois que les jeux rm sont case par case

  3. Hello

    je suis fier d’annoncer que le jeu est sur Xbox360 depuis une semaine.
    J’organise meme un concours pour obtenir des codes gratuits
    Il suffit de m’envoyer votre gamertag 🙂
    je fais un tirage au sort chaques semaines

    Bonne chance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *