Mon avis sur WarGames (1983)

L’informatique n’existerait pas sans le hacking, ou le piratage si vous préférez. WarGames est un film de science fiction sorti en 1983, qui raconte comment un jeune lycéen pirate le système informatique de sécurité américain sans le vouloir, en pleine période de Guerre Froide, et se retrouve ainsi responsable d’une Troisième Guerre Mondiale.

Réalisé par John Badham, le film a été un véritable succès, et je crois qu’on peut dire sans risque que WarGames fait partie des films cultes sur le hacking.

affiche wargames
L’affiche française de WarGames

Synopsis

David Lightman est un jeune lycéen passionné d’informatique. Il aime les jeux vidéo, et pirater l’informatique de son lycée pour trafiquer les notes de son bulletin, et celles de sa copine. Eh oui, il s’agit d’un film de science fiction et dans ce contexte, notre jeune passionné d’informatique des années 1980 a une copine, gymnaste qui plus est, et très sexy dans ses pantalons taille haute si représentatifs de ces années là.

wargames
Matthew Broderick et Ally Sheedy dans WarGames

Alors qu’une nouvelle société (Protovision) doit sortir de nouveaux jeux vidéo, notre adolescent tente de pirater leur système afin d’y jouer en avant première. Mais au lieu d’accéder au réseau de l’entreprise, il pénètre dans le système informatique de Défense américain (WOPR – War Operation Plan Reponse) qui a pour objet de simuler et pronostiquer les résultats d’une guerre nucléaire.

wargames
Global Thermonuclear War

Croyant être connecté au réseau de Protovision et jouer à un jeu vidéo, il lance malgré lui une simulation d’attaque de l’URSS contre les Etats-Unis. En pleine Guerre Froide, le niveau d’alerte des USA passe alors à son maximum, et la Troisième Guerre Mondiale est sur le point d’éclater.

Rapidement, le FBI débarque et embarque notre jeune pirate qui selon eux travaille forcément pour quelqu’un (les Russes). Mais notre petit génie de l’électronique s’échappe et va mener sa propre enquête pour solutionner cette crise internationale.

La bande annonce officielle de WarGames

Mon avis sur Wargames

Wargames est sorti à une époque où les ordinateurs faisaient la taille d’une armoire et n’étaient encore que d’obscures machines pour la plupart. Malgré tout, ce film qui a aujourd’hui plus de 30 ans fait toujours résonance dans notre actualité.

Le film pose aussi cette question : la machine peut-elle remplacer l’homme dans le processus décisionnel lorsque l’avenir des Nations et des millions de vies sont en jeu ?

Rythmé, crédible, j’ai trouvé que le film était une vraie réussite : encore aujourd’hui, il se regarde très bien !

Matthew Broderick et Ally Sheedy, nos deux jeunes acteurs qui deviendront par la suite des icônes américaines, sont juste excellents ! Ils vont vivre en parallèle de l’histoire principale une love story qui confère à Wargames un caractère plus universel que son sujet principal.

Bien sûr le film a un peu vieilli, mais le scénario nous emporte très facilement dans l’aventure et fait de ce film un véritable classique.

Je l’avais vu quand j’étais petit, mais il ne m’avait pas marqué plus que ça. J’étais sans doute trop jeune… Il y a quelques jours en faisant une recherche, je suis tombé sur un screen du film et flashback : j’ai eu envie de le voir.

Excellent film que je vous recommande !

WarGames, le jeu vidéo

En 1984, le jeu vidéo WarGames est sorti sur ColecoVision (c’est marrant d’ailleurs de voir que dans le film, la firme que David voulait pirater s’appelait ProtoVision)…

wargames colecovision
Wargames sur Coleco Vision

Il a été plus tard porté sur Atari 8-bit family et sur Commodore 64.

Jouer à Wargames

Voici le jeu Wargames que vous pouvez tester directement sur cette page ou sur archive.org.

Mon avis sur WarGames (1983)
Notez cet article !

Link-Tothepast

Blogueur, retrogamer, collectionneur et double Papa ! Sur ce blog, je vous parle de mes passions, de vieux jeux vidéo, de collection, de cyberculture, et parfois d'autres trucs ;)

4 commentaires sur “Mon avis sur WarGames (1983)”

  1. « Wargames est sorti à une époque où les ordinateurs faisaient la taille d’une armoire et n’étaient encore que d’obscures machines pour la plupart. »

    En 1983 ? Pas du tout !

  2. Après avoir lu l’article j’ai regardé le film, et j’ai arrêté au bout de 20 minutes ça m’a pas trop plus. En général j’aime bien les films un peu rétro, mais là pour le coup j’ai trouvé le scénario un peu chiant. Peut-être parce que c’est pas de ma génération :p

  3. Salut Nano,

    Dommage que tu n’ais pas réussi à te mettre dedans, mais bon je comprends, c’est vrai que c’est le genre de film qui appartient à une génération et même si ça fait encore écho aujourd’hui, ça a quand même un peu vieilli.

    Merci pour ton retour en tout cas 😉

    a+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *