C’est dans un vieux bar abandonné de Poitiers qui répond au très approprié nom de « AU BON COIN » qu’une Britannique a eu la surprise de découvrir des dizaines de bornes d’arcade et flippers après avoir racheté le bâtiment.

bornes d'arcade et flipper abandonnés retrouvés dans un vieux bar

Des bornes d’arcade et flipper abandonnés retrouvés dans un vieux bar

Elle sont de plus en plus rares ces histoires où l’on retrouve de vieux stocks de jeux et jouets rétro.

On se rappelle tout de même de l’énorme stock de jouets collector retrouvés récemment dans un vieux magasin de jouets fermé, le Frank Beech Toy Shop.

Les vieux jouets, tous encore dans leur emballage d’origine, avaient été vendus aux enchères.

Ici, l’histoire est un peu différente.

« AU BON COIN » des bornes d’arcade

La nouvelle propriétaire du bar « AU BON COIN » découvre plusieurs étages pleins à craquer de vieux flippers et bornes d’arcade des années 1970 et 1980.

bores d'arcade et flipper retrouvés dans un vieux bar

Le bar « AU BON COIN » renfermait ces trésors depuis plus de 30 ans

Elle a alors eu la délicate attention de contacter une association anglaise, passionnée de bornes d’arcade.

L’association – prévenue qu’une de leur compatriote avait retrouvé « quelques vieux jeux d’époque » – décide de se rendre à Limoges pour voir ce qu’il en est.

Et là, surprise !

Les bénévoles une fois sur place, ont eu l’agréable surprise de découvrir trois étages remplis de vieilles machines, bornes d’arcade, flippers, tables de jeux, et autres jeux de bars des années 1970.

bornes d'arcade flippers abandonnés

Des bornes d’arcade et des flippers abandonnés sur plusieurs étages

L’établissement étant fermé depuis plus de 30 ans, de nombreuses machines ont subi les dégâts du temps et ne sont pas vraiment récupérables, mais il y a tout de même de beaux trésors qui seront certainement restaurés (flippers BALLY, bornes françaises, SEGA, ATARI…)

Des dizaines de bornes d’arcade et flippers abandonnés

Lire aussi : L’incroyable histoire des Flippers

Pourquoi autant de machines dans un seul bar ?

L’explication est simple, selon Recalbox :

L’ancien propriétaire n’était pas QUE restaurateur, il était également l’un des réparateurs de bornes d’arcade de la région

Mais un mystère demeure ! Pourquoi l’établissement a-t-il été abandonné avec tout ce matos ?


Sources : Actualité et photos découvertes sur la page facebook de Recalbox (la petite console de rétrogaming)

Edit : Après quelques recherches, voici toute l’histoire (en anglais)