Mon aventure avec le Startac 130

Quelle est la réaction des gens aujourd’hui, en 2014, quand vous répondez à votre téléphone portable en sortant un bon vieux Motorola Startac 130 ? C’est l’aventure que je raconte dans cet article et qui m’arrive en ce moment depuis que je me suis fait voler mon Samsung Galaxy Note II que j’ai remplacé par ce mythique et collector téléphone portable à clapet et antenne : le Startac 130 !

Il y a une quinzaine de jours, lors d’un samedi soir arrosé dans un bar parisien, je me suis voler mon téléphone portable, mon fidèle et indispensable Samsung Galaxy Note II. Bon, je prends l’entière responsabilité de cette mésaventure : j’aurais dû faire attention, ou du moins cela ne serait pas arrivé si j’avais été en état de faire attention…

Il a donc fallu recommander une carte SIM, et un téléphone. Seulement voilà, vous savez, la crise, tout ça… Ce n’est pas trop le moment de claquer une tonne dans un nouveau Galaxy S5 ou Note je n’sais pas combien.

Alors en attendant…

J’ai ressorti mon Startac 130 !

Vous vous rappelez du Startac ? C’est le téléphone le plus stylé de tous les temps !

A l’époque où le Startac 130 est sorti – en 1998 – c’était the téléphone portable à avoir !

Aujourd’hui, c’est devenu une pièce de collection, une icone des années 1990 ! Les prix de vente ebay des téléphones Startac s’approchent d’ailleurs des prix des smartphones d’occasion.

Heureusement j’ai un beau Startac à la maison ! J’en ai même deux modèles : le Startac 130 et le Startac 180 qui a une batterie plus épaisse.

startac 130 boite
Mon Startac 130 en boite
motorola startac 130
Tout complet avec le catalogue des accessoires sous blister
Startac 130 complet
et ses petits accessoires sous plastique

Figurez-vous que cette bestiole, après avoir été chargée à bloc, me tient deux jours alors que la batterie à près de 20 ans !

C’est solide ces petites bêtes ; on est loin de nos Iphones à applications énergivores et à batteries à obsolescence programmée.

Et puis ce téléphone a une p*tain de classe à la Matrix !

vues Startac
Stylé sous tous les angles – Itineris, ça vous rappelle rien ? 😉
housse protection startac
J’ai même la pochette en cuir officielle Motorola pour l’accrocher à ma ceinture… Le style nineties jusqu’au bout !

Même le site Lekki qui surfe sur la vague des objets cultes reconditionnés  l’a ressorti à sa sauce comme il l’avait fait avec la Super Nintendo. C’est vous dire…

Le Startac, question culte, c’est presque de la même trempe que le Nokia 3210, mais en un peu plus classe !

Bref, en ce moment, je roule au Startac 130, et les réactions chez les gens sont vraiment très drôles :

  • déjà quand mon téléphone sonne (forcément, on se dit « tiens, c’est quoi qui sonne ? ») ;
  • mais surtout lorsque je décroche en dépliant le clapet et en sortant l’antenne ! 😀

Les réactions

Des réactions, il y en a plein de différentes. Mais personne, PERSONNE, ne reste sans réaction !

Il y a celui qui se fout de ta gueule : « Nan mais t’es sérieux mec, achète toi un vrai téléphone ! »

Il y a celui qui est surpris et qui se demande s’il n’a pas loupé une des dernières nouveautés : « Oh c’est quoi ton téléphone ? »

Il y a le mec qui l’a eu 15 ans plus tôt et qui est prêt à te l’acheter sur le champ : « Oh p*tain mortel un Startac ! Tu l’as trouvé où ? »

Il y a le mec gêné qui fait semblant de rien et qui pense : « Le pauvre, un vieux téléphone comme ça en 2014, la vie ne doit pas être simple tous les jours pour lui… »

Je dois dire que c’est assez marrant au début, les premiers jours. Ensuite, ça devient un peu lourd mais c’est ça l’aventure Startac en 2014 !

 Et puis il y a la réalité, le retour à la réalité

La réalité, c’est qu’après une petite semaine de vie avec mon Startac 130, eh bien j’hésite pour de vrai à me reprendre un smartphone. Et pour plusieurs de raisons !

Vivre sans téléphone portable

La première, c’est que la période d’attente de ma carte SIM (et donc pendant laquelle j’étais sans téléphone portable) m’a permis de me rendre compte à quel point j’étais dépendant de mon téléphone portable. Cette façon qu’on a tous de sortir son téléphone portable sans raison, pour checker si on a reçu un mail, une notif, un sms, ou rien du tout, 50 fois par jour… Eh bien en fait on s’en rend vraiment compte une fois qu’on n’a plus de téléphone à sortir.

Vivre sans téléphone potable

La seconde, c’est que c’est bon de faire une petite pause.

Sortir dans un bar, boire une bière à un comptoir, et n’avoir rien d’autre faire que de boire sa bière. Eh bah c’est la vraie vie ! C’est ce que j’ai fait hier soir, et du coup j’ai discuté avec mon voisin de comptoir.

Tu ne  le sors pas le Startac dans un moment pareil, même en attendant le métro. Tu veux le sortir pour quoi ? Pour changer ta sonnerie ? Régler ton réveil ?

(C’est d’ailleurs comme ça que j’ai eu l’idée d’écrire cet article, chaque partie m’est venue d’un seul coup.)

On passe un tiers de notre vie à dormir, 7 ans à attendre le sommeil, 5 ans sur Internet (j’ai sûrement déjà explosé cette stat) , 650 heures à attendre le train, 1 an à être malade, j’sais pas combien dans les embouteillages…

Combien de temps à scotcher notre téléphone pour rien ?

J’avais tweeter ça il y a quelques mois dans le métro, c’est quand même impressionnant !

Mon Startac m’a ouvert les yeux : pas besoin d’un téléphone potable

Je suis de ce genre là : je passe mes journées et mes soirées à bosser ou à geeker sur mon ordi ; et quand je quitte mon ordi, je check mon téléphone.

Non mais ALLO quoi ! (C’est le cas de le dire).

nan mais allo quoi
Nan mais ALLO quoi

Bon je vous raconte tout ça mais je vais quand même me racheter un Galaxy et pour une raison simple : les photos.

Je prends tout le temps mes enfants en photo, et c’est 1000 fois plus pratique qu’avec un appareil photo. Déjà ça ne fait qu’un appareil à avoir au lieu de deux, et puis surtout chacune des photos que je prend part sur mon cloud Google+.

Bref, la technologie a quand même du bon, le véritable enjeu, c’est de bien l’utiliser.

Je lisais il y a quelques jours un article très intéressant : Confessions du dernier homme sans téléphone portable dont je vous recommande la lecture qui est non seulement très drôle mais aussi pleine de vérités.

Ça m’a rappelé à l’aventure que je vis en ce moment avec mon radiotéléphone Startac.

notice Startac 130
Mon aventure avec le radiotéléphone Startac
Mon aventure avec le Startac 130
5 (100%) 4 votes

Link-Tothepast

Blogueur, retrogamer, collectionneur et double Papa ! Sur ce blog, je vous parle de mes passions, de vieux jeux vidéo, de collection, de cyberculture, et parfois d'autres trucs ;)

14 commentaires sur “Mon aventure avec le Startac 130”

  1. Ah ah génial le commentaire  » la vie ne doit pas être simple pour lui » j’ai rit!
    Perso jai un ericcson avec une antenne de 6m et le portable de la même taille ^^ je vais le resortir je le sent !

  2. C’est dingue! 🙂

    J’ai du mal à imaginer ces gens te faire des réflexions, qu’est-ce que tu y réponds?

    J’ai un Samsung Corby avec clavier et connexion Internet, pourtant je ne m’y suis jamais connecté qu’une fois quelques secondes pour vérifier que ça marchait sinon ça ne m’intéresse pas, j’en suis d’ailleurs bien content! Aucune dépendance à ce niveau, il sert plus de montre qu’autre chose.

    Dire que notre enfance on l’a passée sans téléphone, sans Internet, sans appareil photo (trop gros à l’époque et argentique, pas le luxe de faire 1000 essais avec reconnaissance faciale etc…), putain le bon vieux temps 😉

  3. Je réponds que c’est trop la classe d’avoir un Startac qui fonctionne en 2014 et qu’il peut remballer son iPhone, j’en achète demain si je veux, tandis qu’un beau Startac fonctionnel…

    Mais oui, cette époque 😉 Perso, j’ai du mal à me souvenir comment on faisait avant Google…

  4. Bon retour dans le monde réel Link.

    Je vie quasi sans portable (j’en ai juste un pour être joignable par l’école pour les enfants), je dois consommer 15 minutes de voie et 4 ou 5 sms par mois. Pourtant je suis technophile, j’ai eu mon premier portable en 1996 mais j’ai vite compris le côté très intrusif que ça pouvait prendre.

    J’espère que ton retour d’expérience fera prendre conscience de cette addiction au mobile pour beaucoup. Ton exemple du verre de bière illustre bien ce qu’est la vie sans. Je vois bien autour de moi tout ces accros, le sommet pour moi est atteint quand tu discute avec un pote et que ce dernier passe son temps à checker son téléphone et a répondre à ses sms.

  5. Salut Tycoul44,

    Merci pour ton commentaire 🙂

    Depuis que j’ai écrit cet article, je suis repassé au smartphone (Galaxy S3) car j’en ai besoin pour le boulot. Mais maintenant, je m’empêche de sortir mon téléphone à tout bout de champs sans aucune raison, car ce réflexes reviennent vite !

    Depuis cette histoire de Startac, je les vois beaucoup plus les accrocs, je remarque plein de comportements que les gens ont avec leur mobile alors que je ne les voyais pas avant.

  6. Excellent ces Startac, mais fragiles ! Ça remonte une foule de souvenir du lycée ou ceux qui avaient ce téléphone dans leur doudoune se comptaient sur les doigts de la main, et étaient connus de tous. A l’époque, j’avais un Bosh bi-bande qui n’avait rien à voir avec les ponceuses à bandes de la même marque même si le design s’en rapprochait 🙂

    Le Motorola Startac était classe, c’est un fait, mais son évolution a été pour moi le meilleur téléphone jamais conçu, particulièrement niveau design : le Razr (l’original).

  7. Je me rappelle du Razr, mais je n’étais pas super fan de celui-ci du fait des touches plates, je trouvais que ça ne fonctionnait pas super bien. C’était un peu un genre d’introduction au tactile…

    Dans les évolutions du Startac il y avait aussi le Mini Motorola V50 qui était vraiment mini pour le coup.

    C’est marrant d’ailleurs quand on y pense, à l’époque on cherchait à faire le plus petit téléphone possible, alors qu’aujourd’hui, les meilleurs sont ceux qui ont les plus grands écrans.

  8. Marrant.

    J’ai le Startac 180 en stock chez moi récupérer de mon oncle il y a quelques années quand il changeait de téléphone tout les 3 mois par son travail.

    Par contre, le 180 est moins classe, la batterie plus grosse rend le téléphone moins beau esthétiquement !

  9. Excellent, génial, mythique, toute une époque. Et le packaging d’origine avec accessoires d’époque c’est top ! Je te comprends vraiment car j’ai eu exactement la même (més)aventure que toi sauf que moi c’est un éricsson t28s que j’ai.

  10. Très sympa ton ressenti. J’ai vécu la même chose avec mes Startac (un Rainbow 70r et un 130) mais aussi avec mon moto V70 -trop trop classe)- mon v50 (acheté récemment)- et pour finir l’A300 de 2000/2001. Ils ont tous fait mouche et je suis quand même passé pour un fou avec ces OVNI.
    Tenez pour info et pour le plaisir de la nostalgie ; à consulter le site http://www.startac.fr . Une vrai bible.

  11. Si vous souhaitez plus de renseignements sur les startac il y a un site qui en parle, c’est une vraie mine d’info. C’est startac.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *