Scandale au magasin (SCORE) GAME de Chateauroux

Il y a de l’abus chez les grandes enseignes, mais je ne vous apprend rien, tout le monde le sait. Non satisfaits de vendre des milliers de jeux, en plus ils vous les rachètent pour une bouchée de pain et les vendent une seconde fois, et encore, et encore…

Le cycle de vie d’un jeu peut parfois leur rapporter bien plus qu’on pourrait l’imaginer: vendu neuf 59.99€, puis repris 9€ pour être revendu 35€ en occasion, puis repris encore une fois 8€ cette fois, et revendu encore 30€. Un business magique sur lequel il est possible de marger plusieurs fois. Mais bon comme le dit le proverbe: « business is business« . C’est d’ailleurs sur ce constat qu’est né Valgames.com: le site qui supprime cet intermédiaire de quartier, en permettant aux gamers d’éffectuer leurs transactions de jeux vidéo directement entre eux.

La fausse joie

Il y a quelques jours, Petor est venu faire part d’une expérience scandaleuse sur le topic des coups de Gueule de France Retrogaming. J’ai décidé d’en parler car l’histoire n’est pas banale, et j’espère que ça permettra à ce type d’enseignes de ne plus prendre les clients pour des pigeons, ce qui est malheureusement trop souvent le cas.

Petor collectionne les jeux vidéo, et il semblerait qu’il ai contaminé sa fille Hanna, qui se prend au jeu de la collection de jeux vidéo, en effet elle marche sur les traces du fullset Nintendogs.

Samedi, c’est ballade en famille pour Petor, et un petit passage au GAME de Chateauroux s’impose. Sous les yeux illuminés de la gamine apparaît Nintendogs Chiuahua, le dernier titre de la série manquant à sa collection.

GAME Chateauroux
Le magasin GAME de Chateauroux

Cri de joie dans le magasin GAME de Chateauroux :

« Papa je l’ai enfin trouvé!« 

Seulement voilà, la petite n’a que 13€ en poche, et le jeu est affiché à 15€.

Gentil papa qu’est mon ami Petor:

« Aller, Papa rajoute les deux euros »

Attitude inadmissible

Hanna ne contient pas sa joie, et les vendeuses s’amusent de voir la petite s’extasier d’avoir trouvé le jeu qu’elle cherchait. Mais soudain l’inadmissible se produit, l’une des vendeuses casse l’ambiance:

« Ah on a pas encore eu le temps de mettre le nouveau prix et celui-ci a augmenté, en fait il est à 20€. »

A ce moment là de la partie, Petor demande pourquoi le prix des jeux d’occasion augmentent dans ce genre de magasins. La seule réponse qu’il obtiendra est que le prix du Nintendogs Chiuahua sur DS est de 20€. Tous les commentaires du type « manque de professionnalisme » etc… seront inutiles. Par principe évidemment, Petor n’achètera pas le jeu à sa fille, et partira du magasin GAME de Chateauroux en essayant de consoler le chagrin de sa fille.

Au delà du fait que la pratique est scandaleuse, il semble aussi qu’elle soit interdite par les lois qui régissent le droit commercial.

Sur le sujet en question, tout le monde s’offusque du comportement des vendeuses du magasin. Certains recommandent de porter plainte, d’autres de signaler le magasin à la répression des fraudes, mais Petor veut simplement s’en tenir à dénoncer cette mauvaise expérience, c’est d’ailleurs pourquoi j’en parle sur mon blog.

Scandale au magasin (SCORE) GAME de Chateauroux
4.7 (93.33%) 3 votes

Link-Tothepast

Blogueur, retrogamer, collectionneur et double Papa ! Sur ce blog, je vous parle de mes passions, de vieux jeux vidéo, de collection, de cyberculture, et parfois d'autres trucs ;)

29 commentaires sur “Scandale au magasin (SCORE) GAME de Chateauroux”

  1. Erreur d’étiquetage, c’est la faute du marchant, il doit assumer son erreur et vendre au prix indiqué.
    Ca m’es arrivé sur un post radio/lecteur CD/MP3 étiqueté 30€ (pas cher pour le truc). Normal le code bar à la caisse indique 40. Je précise que c’était étiqueté 30, après vérif, je l’ai eu à 30 et l’étique a été changé.
    De même pour ma frangine qui achete un appart neuf.
    L’annonce sur internet indiquait 87000. Le vendeur (agence immobilière) lui fait part du prix àprès la visite 92000. Ma frangine lui précise bien que l’appart était indiqué à 87000. Après vérif elle a eu l’appart à 87000.

    L’étiquetage est de la responsabilité du commerçant. Si il est éronné il ce doit d’en assumer les concéquences.
    La pratique des vendeuse du Game est illégal, à la place de Petor, j’aurais fais venir les flic pour constater la fraude et porte pleinte.
    Je suis sur que sur cette simple menace en sortant le téléphone portable, la vendeuse aurait vendu le jeu à 15€ XD

  2. Et bien si c’est pas abusé ça!
    C’est bien la première fois que j’entends un truc pareil, c’est presque à croire que les vendeuses l’ont fait exprès!
    Dans quel monde vivons nous?

  3. @PlatypusGeek: Oui c’est bien ce qu’il m’avait semblé comprendre, à moins que l’erreur soit vraiment manifeste (l’exemple donné c’est le téléviseur à 10€) le prix doit être celui annoncé. Là où c’est quand même dégueulasse, c’est pour la petite… Encore ça serait arrivé à Petor, on y attacherait moins d’importance mais là… (merci pour le RT 😉 )

    @Arngrim: On pourrait presque croire que la vendeuse a voulu se mettre 5 euros dans la poche.

  4. Scandaleux,surtout vis a vis d’une enfant,honte a ce magasin qui se croit tout permis,je ne met plus les pieds dans des magasins spécialisé depuis longtemps,c’est pas prêt de changé,et après il vont venir pleuré qu’il n’arrive pas a joindre les deux bouts.

    le fric,le fric,le fric quel belle époques.

  5. Légalement parlant, une erreur d’étiquetage est une erreur provoquant la nullité du contrat de vente. Aucune loi ne dit si c’est au bénéfice du vendeur, qui peut se rétracter ou de l’acheteur.
    Ce principe est régi par quelques décisions de jurisprudence qui ont tendance à dire ceci : si le vendeur affiche un prix erroné, c’est lui qui est censé supporter la charge de la différence SAUF si le prix est dérisoire ou que l’acheteur à conscience et cette erreur et cherche à l’exploiter.
    http://rfconseil.grouperf.com/article/0148/ms/rfconsms0148cliaff01.html

    Mais ce ne sont que des décisions de JURISPRUDENCE, la moins importante des sources de droit, ce n’est en aucun cas une loi et les tribunaux ne sont pas tenu de prendre les mêmes décisions, ils peuvent prendre des décisions contraires, ce qu’on apelle un revirement de jurisprudence.

    Par conséquent, en théorie si l’ami en question allait en justice, le tribunal aurait probablement tendance à condamner le magasin mais n’en serait pas obligé donc aucune garantie.

  6. Les soldes à l’envers … Inadmissible de la part de la vendeuse, après je ne sais pas si c’est l’enseigne ou la vendeuse qu’il faut blamer. Mais en tout cas c’est une bonne leçon de comment perdre des clients.

  7. On a déjà tenté de me faire le coup, et à chaque fois j’invoque d’un ton très sûr, que je suis moi même commerçant (je l’ai été par le passé), et qu’il est formellement interdit par la loi d’augmenter le prix indiqué sur étiquette. Le vendeur est obligé de s’en tenir au prix indiqué, sous peine de poursuite judiciaire.

    Attention également, je le tiens de source sûre, certains responsables de chez Game et Micromania laissent parfois le prix indiqué alors qu’une baisse de tarif a été opéré sur le jeu.

    Ils oublient parfois de vous donner le ticket ou vous le donne avec une erreur de prix indiqué (ils font ça aux touristes surtout). Le reste par dans la poche du vendeur.

    Pour éviter tout quiproquo, tentez d’avoir l’œil sur la caisse lors du paiement.

  8. Je vais dans ce magasin a chaque jeux que j’achète et je connais bien les vendeuse ! (qui sont sympa) je ne pense pas qu’elles l’aient fait exprès …

  9. Je suis pas moralisateur hein , mais j ai déja bossé dans des enseignes comme cela , et je peut vous dire que parfois pour une erreur de prix à modifier en caisse , le coup de kick pris par son responsable dans la tête aprés peut etre violent !

    Et sinon vous vous dites pas 3 sec que des gens crevent de faim en somalie ? Que des enfants crevent du sida partout dans le monde ? Cela fait démago mais bon pour une histoire de nintendogs , y a pas mort d’ homme hein !

  10. Faut pas non plus jetter un pavé dans la marre. effectivement, la vendeuse aurait du vendre le jeu au prix affiché, non pas parce que c ‘etait pour une enfant mais plus tôt par aquis de bonne conscience. ne pas tacher son image propre et celle de l’enseigne.
    regarder par dessus une caisse, n’est pas autorisé tant que le vendeur ne donne pas l’accord. il doit effectivement y avoir des vendeurs qui se glissent des fins de mois dans la poche avec des changements de prix non respectés.. nous sommes à l abri de rien de jour, mais si vous jugez que mettre 15€ dans un objet alors qu il pourrait être à 10€, c ‘est à vous d’assumer dans le même sens que si c’était objet pourrait être à 20€… la vente est un métier ingrat et difficile aussi bien pour l acheteur de le vendeur. restez humain et vous tapez pas plus sur le nez ^^ ou faites moi et bcp d’autres, commandez par internet 🙂

  11. Je viens de tomber sur cet article par hasard. Je suis tout a fait consciente de ce qu’il c’est passé. En aucun cas nous n’avons souhaiter « arnaquer » nos clients (nous n’avons rien a y gagner mais bien plus a perdre) et non plus a nous mettre de l’argent dans notre poche de maniere frauduleuse. Je suis confuse si notre client a interpreté sa d’une mauvaise maniere et je lui presente ainsi mes excuses.
    Je l’invite ainsi a passer en magasin que je puisse m’entretenir avec lui afin de lui presenter mes excuses de maniere professionnelle.

  12. @Asarnil : Pas moralisateur, mais « un petit peu quand même » (comme l’aurait dit Max de « Max & Jenny » dans le milieux des années 90 sur FUN radio) 😉
    En effet ça n’est qu’une histoire de Nintendogs, mais s’il faut ignorer chaque évènement moins grave que ce qui se passe dans le monde, alors le paysage médiatique serait vraiment triste. Je tiens un blog qui parle de jeux vidéo, je n’y parle donc pas de la faim dans le monde, ou d’autres évènements (bien plus importants en effet) qui se passent dans l’actualité internationale. Toutefois, ça n’est pas pour ça que je n’y pense pas.

    @Tanuki36 : Personnellement je fais comme toi et j’achète sur internet 🙂 Je ne jette pas un pavé dans la marre. Je relaye le mécontentement justifié d’un ami, et d’autre part je me permet d’afficher à travers cet article l’aversion que m’inspirent les enseignes comme GAME ou MICROMANIA. A chaque fois que j’y mets un pied, j’en ressors énervé d’une part par les prix incohérents de l’occasion, d’autre part par le comportement des vendeurs (je ne leur jette pas le « pavé » car ils ne sont que des employés, mais ils devraient être formés à recevoir des clients passionnés au même titre qu’à la Poste, on forme les employés à accueillir au guichet des philatélistes…)
    Par ailleurs, il semble finalement assez opportun d’avoir publié un article sur cet évènement puisque GAME Châteauroux, à la lecture de cet article, propose très gentiment de s’expliquer avec le client sur ce malentendu.

    @GAME Chateauroux : Merci pour votre commentaire. Je transmets votre message.

  13. Quand on me fait des coups commerciaux comme cela, je n’y retourne pas.C’est comme dans un restaurants, quand c’est pas bon on y retourne pas.
    Je travaille aussi dans le commerce et quand on fait une erreur, on l’admet et on fait un geste commercial chose que les vendeurs de jeux vidéos ne pouvaient pas faire car vous travaillez pour rien on le sait tous, mais les magasins pullulent ?
    Si c’était pas ma fille ça aurait été une autre personne mais là j’ai voulu marquer le coup d’un ras le bol des grandes enseignes du secteur et à ce que je vois, ça a plutôt bien marché et j’en remercie link qui pratiquent des prix bien trop élevé par rapport au neuf (hier un DK Returns sur Wii en occaz à 45€ alors que le neuf tu peux l’avoir à 40 ???) et que cela continuera tant que des personnes achèteront pensant faire une bonne affaire alors qu’en cherchant un peu, on trouve à faire des économies : « maux » d’ordres de tous les français;)

  14. En ce qui me concerne je travaille en tant qu’employé pour une grande enseigne (certes dans un autre domaine que celui des jeux videos)et à ce titre je voudrais parler d’une chose: en tant qu’employé dans ce type d’enseigne, on ne fait pas ce qu’on veut. Ca fait de nous autre chose que des marchands de tapis qui peuvent negocier tout ce qu’ils veulent. Tout ça pour dire que je comprend la frustration suite à l’erreur d’étiquetage mais si la caisse indique 20 euros alors l’article ne partira qu’à 20 euros. On peut ne pas être d’accord avec le systeme et les prix mis en place par l’enseigne (moi même je fais parfois des choses qui m’embete dans mon travail car cela n’est pas toujours juste) mais je pense que l’integrité des vendeuses ne doit pas être remise en cause, elles ont leur travail, ni plus ni moins. Je me permet de préciser que je les connais bien et donc au delà de ce que je viens de dire, je ne pense pas que ce soir du genre de s’amuser du desarroi d’une fillette ni de frauder en s’en mettant plein les poches…

  15. Je viens de tomber par hasard sur ce blog alors que je cherchais le site du Game de mon département pour allez y acheter Rift.
    Il ne faut pas blâmer cette chaîne de commerce, il faut seulement s’en prendre à la vendeuse je pense pour l’histoire de cette petite fille. C’est sur qu’au niveau des tickets de caisses, le client doit être vigilent et je vous assure qu’il ne faut pas penser qu’a Game, CORA m’a déjà fait le coup, les étiquettes annoncée à un certains prix plus la vignette de couleur pour la réduction. Comme il est dit dans l’article, « buisness is buisness ».
    Je serais vous, pour éviter tout problèmes de compréhension et pour éviter de boycoter une entreprise, j’irais à la chasse aux infos pour savoir qui avait tort!

    Je vais voir si je me fait arnaquer cette après midi, je vous dis comment sa se passe ce soir.

    Bonne journée à vous!

    Saeros

  16. Monjo >> Je travaille aussi dans le commerce et si tu dis : »Tout ça pour dire que je comprend la frustration suite à l’erreur d’étiquetage mais si la caisse indique 20 euros alors l’article ne partira qu’à 20 euros », bah c’est pas très commerçant, si ton client se retrouve dans la situation de ma fille. Ensuite toi, comme tout le monde, serait le premier à crier au scandale si cela t’arrivait. Tu achètes un truc dans un magasin et tu achètes pour ce qui est marqué sur l’étiquette, pas ce qui s’affiche en caisse et si cela t’arrives tu vas te fais rembourser et le commerçant change son étiquette par la suite, pas au moment d’arriver en caisse.

    Saeros >> On ne parle pas « d’arnaque » (car pour moi l’arnaque vient du fait de payer un jeu de plus de 5 ans la moitié du prix du neuf, mais c’était pour ma fille donc je passe sur cette arnaque) mais de sens commercial. Ta phrase : « Je vais voir si je me fait arnaquer cette après midi, je vous dis comment sa se passe ce soir. », c’est n’importe quoi. Moi je savais qu’il y avait arnaque par rapport à tout ce que j’achète en jeux, mais pour ma fille je suis prêt à céder. Si toi tu y vas sachant que peu être tu vas te faire arnaquer, pourquoi y aller ?

    Les vendeuses n’ont pas été commerçantes sur ce coup là, même si vous les connaissez. Et si je me permet de généralisez les prix pratiqués par ce genre d’enseignes, le professionnalisme pas tous, c’est que c’est un constat que j’ai observé dans plusieurs grandes villes et que certains internautes/clients commencent à rapporter un peu ici et là.

    C’est mon point de vue et je ne force personne à aller dans ces magasins, moi je regarde mon porte monnaie et me fais plus plaisir à ma fille et à moi en achetant sur le net ou à l’étranger qu’en achetant dans ces enseignes (le même coup m’était arrivé au Micromania, j’étais client Gold, il ne m’ont plus revu et on dû perdre d’autre clients également)

  17. Oui, j’y suis allez et vu que je connait un peu le vendeur je lui ai parlé: c’est effectivement cette fameuse vendeuse qui veux s’en mettre pleins les poches. Du coup, vu que mon jeu était le dernier en stock, j’ai eu un T shirt gratuit! Mais il est vrai que le jeu n’étant pas affiché en magasins, c’est délicat pour les prix!

  18. je trouve ca inadmissible que l on puisse encore essayer de profiter du plaisir d un enfant pour l achat de quoi que se soit c est psychologique ils savent trés bien qu un parent sur deux ds ce cas la se sent piégé et va craquer car soit promis ou de peur de décevoir aprés une telle joie la dessus ou j habite mon fils a fait l expérience il s est présenté avec trois jeux de xbox 360 kinect le vendeur lui dit 23euros les3 il refuse donc ressors se poste un peu plus loin attends qu il sorte fumer sa cigarette et de la y retourne et la miracle on passe de 23euros a 48euros c est quand mm dingue!! ce qui me semble un peu plus logique vu les prix des jeux quand mm c est honteux

  19. Bonjour,info moi même vendeur quand un article est marqué à un prix le vendeur et le magasin son obliger de le vendre au prix indiqué .et on nul le droit de le changer même si c’est une erreurs de prix.

  20. Bjr a tous c’est vrai que les magasin SCORE GAME sont bien des voleurs, pas aimable rien quoi, j’ai eu le meme probleme que Petor et sa fille Hanna pour l’achat de plusieurs jeux les jeux etaient plus chere de 5 euros de plus chacun j’ai tout lacher et je suis parti chez un concurent moins chere .

  21. Les vendeurs de score game au piloris!!! 🙂 non mais plus sérieusement, toute arnaque mise à part, vaut mùmieux pas aller chez score game, les vendeurs en connaissent souvent moins sur le sujet que leur client. Je l’ai testé, je cherchai une gbatterie pour PS 3 pour Guitar hero, et je demande à un vendeur si la batterie Rock Band est compatible… ce con me répond oui alors que la bonne réponse était non, le nombre de caisse n’est pas le même, il y en a plus sur celle de rockband. Un autre argument pour les hard core gamers est qu’ils ne font pas d’import… sans compter que vue leur stock, il pourrait mettre plus de matériel en démonstration… même la Fnac dans le genre est plus utile (enfin celle de paris chatelet)

  22. Je ne veux pas dire mais ton histoire est insansé, je ne crois pas que c’est possible. D’ailleurs Game de châteauroux est assez fidel car j’y vais très souvent. Je ne veux pas dire que tu es un menteur mais ton histoire à peux de chance d’être réelle.

  23. AD-Mania : L’Histoire peut paraître insensée, pourtant elle bien réelle. D’ailleurs, la vendeuse du GAME en question est venue s’expliquer quelques commentaires au dessus du tien.

  24. Je voulais simplement ajouter aux commentaires en disant que ça ne m’étonnait pas. J’ai bien eu 2 fois le même problème au GAME du Havre, et mon frère s’est également fait avoir il y a quelques jours. Erreurs d’étiquetage ? Aussi souvent ? Toujours moins cher sur la boite qu’à la caisse ? Si j’avais mauvais esprit, je pourrais croire que le but c’est de tomber sur des gens qui n’oseront pas dire non et lâcheront 5 € de plus une fois arrivé en caisse (pression de masse à la caisse) mais comme je n’en sais rien je dirais simplement que les 3 fois, ils n’ont pas été pro (n’ont même pas essayé) et les jeux mal étiquetés leur sont restés sur les bras (pas sûr que ça les dérange).

    PS: S’il s’agit également de GAME dans mon cas je tiens à signaler que je n’achète que chez eux (quand j’achète pas sur le net). Je ne prétends donc pas que ce genre d’erreur n’arrive que chez GAME.

  25. Il faut savoir qu’à cause de la direction de GAME, leur logiciel caisse est verrouillé et ne leur laisse aucune marge de manœuvre.
    C’est à dire que quand on passe un code barre, le prix apparait et qu’il est IMPOSSIBLE DE LE MODIFIER manuellement (tout comme un prix de reprise). La seul solution est de faire une erreur de caisse qu’il faut justifier auprès de la direction avec maint et maint preuves pour ne pas être blâmé.
    Vous allez me dire que le prix n’avait qu’à être correct au départ: vous avez raison. Mais quand cette même direction vous envoi des modifications de prix sur 300 ou 400 jeux à l’ouverture de votre magasin, difficile de garantir que tous soient modifiés à temps.
    Je connais puisque j’y ai travaillé, et j’en suis parti parce que lassé du mécontentement client que je comprends et que la direction ne voulait pas entendre.
    On voit ou cela à mener cette chaine…
    Tout ça pour dire que les pauvres vendeuses n’avaient d’autres solutions que de subir elles aussi la situation et que la faute vient du dessus.

  26. ok c’est scandaleux mais moi j’habite a bordeaux et il y avait un score game avant(depuis 2012 il n’existe plus) et les prix n’etait pas exesif mais bon je reconnait que il aurit plus lisser laisser le jeu a 15€ surtout pour une petite fille

  27. pour le coup du dk returns je suis d’accord avec vous mais pour le jeu de votre fille certe il aurais du lui laisser a 15€ mais une erreur d’ettiquetage sa arrive l’erreur es humaine

  28. Cette chaîne de magasin game a disparut bon débarras c’était des escroc demander 1€ par jeu pour une réservation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *