Microsoft Bing détourne la tragédie japonaise à des fins marketing

Hier, je lisais cet article sur LeMonde.fr.

Le Twitter de @Bing (le moteur de recherche de Microsoft) annonçait dans un de ses tweets que pour chaque RT (retweet) Microsoft reverserait 1$ au Japon dans le cadre du soutien des terribles évènements qui y surviennent actuellement; et ce à hauteur de 100 000$.

Comment Bing soutient le Japon sur Twitter
Comment Bing soutient le Japon sur Twitter

Evidemment le tweet a été très mal perçu par l’ensemble des internautes qui ont tout de suite vu un détournement de la tragédie à des fins marketing.

La communauté des utilisateurs Twitter s’est tout de suite emparée du tweet pour critiquer ce procédé.

Après quelques heures de silence, @Bing s’excusera si son tweet aura été mal interprété, et que Microsoft cherchait simplement un moyen d’aider le peuple japonais, il conclura: « Nous avons donné 100 000$ »

Des excuses à 100 000 dollars
Des excuses à 100 000 dollars

Je ne sais pas quelles étaient leur réelle intention, s’il s’agit d’une simple maladresse dans l’utilisation de twitter, ou s’ils ont véritablement essayé de profiter de la situation actuelle au Japon, mais ce qui est sûr, c’est que 100 000$ de la part Microsoft, ça revient un peu à jeter une pièce de couleur cuivre à un SDF qui dort dehors en hiver… En tout cas vu l’étendue des dégâts matériels, c’est un peu à ça que ça me fait penser.

Mais bon il ne faut pas non plus être « mauvais » (comprendre « méchant »), je ne suis peut-être pas très objectif du fait que je ne suis pas un grand fan de Microsoft… Je ne suis pas un pro du sujet mais il faut tout de même reconnaître que Microsoft ou même Bill Gates en son nom personnel ont souvent répondu présent lorsqu’il se passait une catastrophe dans le monde (10 milliards de dollars offerts à la ville de New-York lors des attentas du 11 septembre 2001 – bientôt 10 ans déjà… la vache ça passe vite!)

Jeuxvideo.com nous précise que de leur coté SONY a versé 300 millions de yens (soit 2,6 millions d’euros) et a distribué 30 000 radios à recharge manuelle afin de permettre à la population de se tenir au courant de la situation. Nintendo a versé la même somme, Sega débloque 200 millions de yens (1,76 millions d’euros), et Namco, Bandai, Tecmo Koei ont chacun donné 100 millions de yens (880 000 euros).

Quant à Google, ils sont là eux aussi! En effet un outil de recherche de personnes créé par des bénévoles: PersonFinder (application google qui avait déjà été utilisé lors du tremblement de terre de Haïti en janvier 2010, et des inondations au Pakistan), a intégré par Google sur sa plateforme Google Crisis Center pour le Japon, où on y retrouve des cartes, des ressources et les dernières informations sur la catastrophe.

googlepersonfinder
googlepersonfinder

C’est sûr qu’à coté Microsoft fait pâle figure…

Microsoft Bing détourne la tragédie japonaise à des fins marketing
Notez cet article !

Link-Tothepast

Blogueur, retrogamer, collectionneur et double Papa ! Sur ce blog, je vous parle de mes passions, de vieux jeux vidéo, de collection, de cyberculture, et parfois d'autres trucs ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *