Je joue à ZELDA avec mon fils !

Ça y est ! Je joue à Zelda avec mon fils ! Au premier Zelda, celui auquel j'ai joué moi-même quand j'avais son âge avec mon père. La boucle est bouclée. On a eu de très beaux moments ensemble sur ce Zelda. Les choses sont venues naturellement. Au moment où j'écris ces lignes, il est dans sa chambre en train de jouer à The Legend of Zelda sur (Mini) Nes.

J'espérais, bien avant d'être papa, pouvoir un jour partager avec mon fils d'aussi beaux moments sur le premier Zelda que j'avais pu en partager moi-même enfant avec mon père. Et c'est arrivé ! Je vous raconte comment dans cet article. 

Préambule

Je suis super heureux des moments que j'ai partagés avec mon garçon sur cette console (la mini Nes), et particulièrement sur The Legend of Zelda. On y joue beaucoup ensemble. Je dois même parfois dire non, ou stop.

Il arrive clairement à un âge où on peut partager beaucoup plus de choses. C'est l'âge auquel il commence à savoir lire. Du coup c'est tout un éventail de nouveaux jeux qui s'ouvre à nous en ce moment, c'est que du bonheur !

Quand j'ai ouvert ce blog, je n'avais pas d'enfant. Mais inconsciemment déjà à l'époque, et depuis toujours, je nourrissais l'espoir de jouer un jour avec mes enfants au premier Zelda. Un peu de la même façon qu'on s'imagine reproduire plus tard, les traditions familiales que l'on a vécues enfant, comme partir en vacances à tel endroit, aller chez ses grands-parents à tel moment...

Zelda, c'esty de cet ordre là pour moi...

J'ai eu un Zelda à chaque époque de ma vie !

A chaque étape de ma construction, il y avait en arrière plan un Zelda. Dès l’enfance (The Legend of Zelda), en passant par le collège (A Link to the Past et A Link’s Awakening), et le lycée (Ocarina of Time et Majora’s Mask), puis la fac (The Wind Waker, Four Swords Adventures, The Minish Cap) et la vie active (Twilight Princess, Skyword Sword, Phantom Hourglass, Spirit Tracks...) et aujourd’hui, la vie de couple, avec des enfants…

Il y a toujours eu un Zelda dans ma vie !

Pendant que tout le monde joue à Breath of the Wild sur Nintendo Switch, je suis sur la Nes, toujours sur ce même premier Zelda, cette fois-ci avec mon fils !

Nintendo a toujours été cool avec moi

Les plus grands Zelda sont chaque fois sortis à quelques jours de mon anniversaire (A Link to the past, Ocarina of Time, The Minish Cap, The Wind Waker, Twilight Princess... chacun de ces titres est aussi un de mes cadeaux d'anniversaire - sauf A Link to the past que j'avais acheté en import US avec l'adaptateur AD-29 pour avoir le jeu en avance - fanboy déjà à l'époque !).

Cette année, pour le Noël des 6 ans de mon fils (l'âge auquel j'ai eu ma Nes), Nintendo sort la Mini Nes. C'était tellement évident ! Mais merci quoi !

Alors quand j'ai offert la Mini Nes à mon fils pour Noël, c'était aussi - je dois le reconnaître - un cadeau que je me faisais à moi : celui de faire découvrir à mon fils le premier Zelda et d'y jouer avec lui.

Il y a clairement un phénomène de reproduction de mon enfance, mais les choses se font naturellement, je ne cherche pas à faire aimer ceci ou cela à mes enfants. J'essaye sans aucun doute de les influencer mais toujours sainement, avec délicatesse et subtilité pour ne pas justement les bloquer, sans faire le relou quoi.

Je sais qu'ils auront leurs propres Goku, Zelda, Matrix and co...

Mais bon...

Comment on en est venu à Zelda

Au début, on jouait surtout à Super Mario Bros.

Et puis j'ai démarré une partie de The Legend of Zelda. Je devais en être environ au level-6 quand mon fils a débarqué pour regarder ma partie, j'avais donc déjà pas mal d'objets. Ça l'a fasciné de voir que je pouvais changer d'armes. Devant son enthousiasme, je reset et lui démarre une nouvelle partie.

Erreur...

Il débute sa partie avec sa pauvre épée en bois, se fait buter rapidement avec ses trois cœurs, et se lasse tout de suite.

Pas de problème.

On raccroche, on repasse sur Super Mario Bros, Ice Climber et Kirby's Adventure.

Je reprends ma partie un samedi matin

Et mon gamin vient scotcher près de moi.

C'est le moment, me dis-je, je vais lui vendre du rêve !

il faut aller chercher des diamants pour acheter la bague bleue ; on va passer par le cimetière il va falloir éviter les fantômes ; dès qu'on aura réuni la Triforce on pourra entrer dans la Montagne de la Mort ; je vais poser une bombe ici je crois qu'il y a un passage secret ; mer...credi on est perdu ; attention on arrive bientôt au château ; on va passer par une fontaine à fée ; il va nous falloir de la potion magique ; je connais un raccourci mais faut passer par le désert ; il faut qu'on trouve la boussole ; brûle ce buisson ; ça y est on a les flèches d'argent ; on va pouvoir délivrer Zelda...Le Papa qui en fait des tonnes

L'aventure quoi !

Après ça, il a rapidement voulu démarrer une partie. Il voulait que je sois à coté de lui pendant qu'il jouait, parce qu'il avait un peu peur... Comme moi à son âge.

Alors je restais avec lui, le guidais, parfois je le remplaçais. J'essayais tant que possible de le laisser chercher mais je ne voulais pas non plus laisser la frustration prendre le pas sur son enthousiasme, donc je lui soufflais parfois certaines solutions.

C'est sûr qu'il n'aura pas eu à vraiment se prendre la tête pour trouver les donjons par exemple, ou pour savoir où aller et quoi faire...

On a finalement terminé le jeu un soir ensemble, une première fois pour lui, une centième fois pour moi.

Le lendemain il a voulu recommencer une partie.

On a fini le jeu deux fois ensemble. Et comme moi il y a presque 30 ans (!!) il y avait de la fierté dans ses yeux quand on a délivré Zelda, et beaucoup dans les miens aussi ! 🙂

jouer à zelda avec ses enfants
Le soir où on a délivré Zelda

Prochaine étape : A Link to the past. Et puis après, il y aura Ocarina of Time et The Wind Waker. Si je lui envoie du Breath of the Wild direct, j'ai peur qu'il y ait un trop gros choc thermique... Je vous tiendrai au courant.

Abonnez-vous au blog 😉

Cet article est dédié à mon fils.

Je joue à ZELDA avec mon fils !
4.8 (96%) 5 votes

11 commentaires sur “Je joue à ZELDA avec mon fils !

  1. Benjamin

    Super article, il me rappelle il y a quelques années en arrière quand on parlait ensemble de comment on souhaitait faire découvrir les JV à nos enfants 🙂

    Cet article me renvoie aussi vers mon expérience personnelle avec mon fils qui est scotché aux jeux vidéos (SNES et N64). J'ai aussi hâte qu'il sache lire, ça simplifiera les choses (moi je ne suis pas fan de Zelda mais de Mario, pas besoin de lire pour le moment).

    Par contre, j'ai fait une petite erreur pour ma part : j'ai un émulateur retropie branché sur ma télé avec tous les jeux possibles, du coup il est vite impatient et souhaite rapidement passer de jeux en jeux...

  2. Auteur de l'article

    Salut Ben,

    Comment vas-tu ? Eh oui c'est vrai qu'on en avait discuté il y a quelques années, le temps passe et voilà on y est 😉

    J'ai eu un peu le même problème que toi au niveau de la patience, avec tous les jeux et toutes les consoles qu'il y a la maison, il veut tout le temps jouer à "un jeu qu'il ne connait pas"... Il n'y a eu que le premier Zelda (et quand même Super Mario Bros) qu'il a vraiment scotché, il ne voulait jouer plus qu'à ça pour mon plus grand bonheur. 😀

  3. Lo2

    Mon fils a bientôt 5 ans et adore smb 3 (quasi fini seul le premier monde) et le 1 (perd au 1-3). J'ai tenté au début d'essayer Zelda mais trop dur à manipuler pour un enfant de 4 ans. Je vais pas tarder à retenter à lui faire jouer au meilleur jeu du monde car à Mario il a diablement progressé...

  4. Auteur de l'article

    Salut Lo2,

    J'ai pensé à toi en écrivant cet article, je savais que ça résonnerait en toi 😉

    Le mien perd aussi au 1-3 dans SMB, vraiment pas évident, on était des brutes à l'époque quand on y pense !

    Si je peux te donner un conseil pour lui faire aborder Zelda : "ce jeu là c'est Papa qui joue parce qu'il est plus pour les grands" 😀 Et pendant qu'il te regarde jouer tu lui vends la magie de l'aventure. Quand il te demande de jouer tu lui réponds "bon ok" après quelques secondes de réflexion. Moi je l'ai joué comme ça après un premier échec 😉

  5. darknes

    "...Pour amener un homme ou un enfant à désirer une chose, il n'y a qu'à lui rendre cette chose difficile à atteindre" (Les aventures de Tom Sawyer).
    Super article ! Je vais essayer cette technique pour entraîner mes fistons dans le royaume d'Hyrule en 8 bits...

  6. Auteur de l'article

    Hey merci Darknes ! Sympa ta citation 🙂
    Tiens nous au courant si la technique fonctionne avec tes enfants et s'ils apprécient notre bon vieil Hyrule de 1989.
    A+

  7. Billy95

    Salut en lisant cet article je regarde mon qui est à côté de moi du haut de ses deux ans et je rêve de faire la même chose avec lui tout comme toi je jouais avec mon père à duck hunt.
    Magnifique article.

  8. Pingback:

  9. Pingback:

IMPORTANT :
Suite à un problème avec mon hébergeur, il arrive que certains commentaires ne passent pas lorsque le champ "Site Web" est complété, le problème sera résolu sous peu. En attendant, je vous invite à ne pas inscrire votre site ou alors à copier votre commentaire avant de le valider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pensez à lire la charte des commentaires