Call of Duty Black Ops: Cuba en colère contre la tentative d’assassinat virtuelle de Fidel Castro!

Une info qui m’a bien fait rire en lisant un article sur lemonde.fr: Cuba s’indigne devant la tentative d’assassinat virtuel de Fidel Castro dans le dernier Call of Duty.

En effet Call of Duty: Black Ops se déroule dans les années 60, en pleine guerre froide, et l’une des premières missions demande au joueur d’éliminer le révolutionnaire qui vient de renverser la dictature de Batista. (Je trouve ça énorme!)

Au final, le joueur tue un double de Fidel, mais ça n’a pas plu du tout au site d’information officiel cubain Cuba Debate (pour ceux qui lisent l’espagnol)

Pour ceux qui ne lisent pas l’Espagnol, le site affirme: « Ce que les Etats-Unis n’ont jamais réussi à faire pendant cinquante ans, ils essaient désormais de le faire virtuellement. »

Il faut avouer que c’est quand même osé de la part de Activision, producteur du titre, et qui en plus est une boîte américaine.

Je trouve ça dingue qu’un jeu puisse lancer un débat politique. On est bien loin de l’époque où on infantilisait les jeux vidéo. Aujourd’hui en plus d’être reconnu comme une Culture à part entière et un Art, le jeu vidéo devient même un média à travers lequel la politique s’exprime, et frôle carrément l’incident diplomatique!

Voilà une petite vidéo de la mission où l’on doit assassiner Fidel Castro. C’est quand même assez explicite!

Call of Duty Black Ops: Cuba en colère contre la tentative d’assassinat virtuelle de Fidel Castro!
Notez cet article !

Link-Tothepast

Blogueur, retrogamer, collectionneur et double Papa ! Sur ce blog, je vous parle de mes passions, de vieux jeux vidéo, de collection, de cyberculture, et parfois d'autres trucs ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *