[ADDICTION] Sid Meier’s Civilization

Un des jeux auquel je suis capable de bloquer d’une façon terrible, c’est Sid Meier’s Civilization.

J’ai toujours aimé les jeux de gestion, mais jamais aucun ne m’a fait autant scotcher. Ça m’est arrivé de passer des dizaines d’heures à jouer, en m’arrêtant seulement pour dormir, et encore je voyais des unités avancer dés que je fermais les yeux.

J’ai commencé à jouer assez tard sur ce jeu, vers 2006, avec Civilization IV sur PC. Mais dans cet article je vais vous parler de Civilization Révolution sorti sur PS3 en 2008.

Je ne vais pas vous en faire un test en vous présentant ce que vous pouvez lire ailleurs depuis longtemps, mais je vais vous parler cette espèce d’addiction que j’ai développée sur ce titre.

Civilization Revolution sur PS3 propose plusieurs niveaux de difficulté : Chef tribal, Seigneur de Guerre, Roi, Empereur, Divinité. Il est possible de remporter la victoire de différentes manières : victoire culturelle, victoire économique, victoire territoriale, et enfin victoire technologique. Pour gagner la partie, il suffit de remporter l’une de ces victoires avant qu’une autre civilization que la vôtre n’en remporte une. Pour ceux qui connaissent la série, je ne vous apprends rien.

Civilization-Revolution
Civilization Revolution PS3

Pour les autres, je rappelle le principe de Civilization : vous fondez votre première ville à l’âge de pierre, et vous devez développer votre civilisation jusqu’à notre ère et même un peu après, en tenant compte du niveau de culture, des ressources dsiponibles sur votre territoire, de votre croissance démographique, de votre recherche technologique, de votre potentiel de production, de votre puissance militaire, et de la diplomatie avec les autres civilisations qui partagent votre carte.

Cela fait un bon nombre de facteurs qui font qu’une partie n’est jamais la même.

Le principe, lorsque l’on est un peu barré comme moi, c’est de réussir à obtenir tous les différents types de victoires, avec chaque civilisation (et si possible au niveau le plus élevé). En effet, avant de commencer votre partie, vous pouvez choisir de jouer avec les Etats-Unis, l’Angleterre, l’Espagne, l’Égypte, les Arabes, les Mongoles, la France, les Grecs, les Romains, les Zoulous… Chacun ayant des compétences particulières et des prédisoositions pour remporter un certain type de victoire.

Là où les choses se corsent, c’est lorsque l’on arrive au mode de difficulté Empereur, il faut vraiment user de stratégie pour pouvoir remporter la victoire. Une partie dure en moyenne trois bonnes heures (sur l’épisode PS3) une fois que vous êtes expérimenté. Plus lorsque vous débutez. Les victoires territoriales (qui consistent en la capture de toutes les capitales des autres civilisations) sont plus longues, et durent généralement quatre à cinq heures en moyenne. Mais en mode Empereur il n’est pas rare de devoir recommencer sa partie au bout d’une heure et demie du fait de l’avance qu’auront pris les autres civilisations sur la vôtre.

Il est ensuite possible de se fixer des défis. Un des miens aura été la victoire économique avec les Français, en ne construisant qu’une seule ville (et donc qu’un seul lieu de production d’or). Il m’aura fallu environ cinq ou six parties sur deux ou trois jours avant d’y parvenir, et encore c’était « ras-les-paquerettes ».

Ensuite, il reste le mode Divinité, dans lequel j’ai bataillé pendant des semaines, en vain, avant de décider d’aller voir sur internet quelle était la technique (chose que je ne fais jamai d’habitude mais là je devenais fou et je n’en dormais plus). Et bien il semblerait que ce mode soit tout simplement impossible selon la plupart des internautes. Certains donnent des techniques et expliquent comment ils sont parvenus à remporter la victoire, mais en essayant je n’y suis pas parvenu.

Civilization Revolution sur PS3 n’est pas du tout le meilleur épisode, et pourtant ce jeu me rend fou. Je suis complètement hypnotisé quand j’y joue. Le nombre d’heures que j’y ai passé est incalculable. Quand j’avais réussi à « décrocher » du Civilization IV sur PC, je m’étais promis de ne jamais « retomber » dedans. Finalement, quelques années plus tard, j’ai succombé à la tentation de l’épisode sur PS3.

Et c’était reparti. Il y a à peine plus d’un mois que j’ai réussi à « rendre la manette », une fois que j’ai compris que je ne pourrai pas remporter le mode Divinité.

En ce moment, je résiste à Civilization V qui semble très élaboré, bien plus complet que Civilization Revolution qui est finalement très sommaire comparé aux épisodes sur PC.

Je vais sûrement me lancer dans une collection des différents jeux Civilization, donc si vous en avez à proposer, des complets, en bon état, et pas chers, n’hésitez pas à me contacter

 

[ADDICTION] Sid Meier’s Civilization
Notez cet article !

Link-Tothepast

Blogueur, retrogamer, collectionneur et double Papa ! Sur ce blog, je vous parle de mes passions, de vieux jeux vidéo, de collection, de cyberculture, et parfois d'autres trucs ;)

4 commentaires sur “[ADDICTION] Sid Meier’s Civilization”

  1. Hello,
    Très bon titre que Civilization.
    Moi j’ai surtout joué au 1 et au 2 sur PC.
    J’ai jamais testé les versions consoles.
    Par contre, j’ai aussi eu le syndrôme des unités qui avancent juste dernière les paupières quand tu essayes (enfin) de dormir !
    J.

  2. Salut,
    Ton commentaire m’a fait marrer (le coup du syndrome où tu continues de jouer en dormant).
    Il faudrait que je teste absolument le premier sur PC, pour voir de quoi tout est parti. Je vais voir si je le trouve en émulation.
    a+ 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *