Mordicus ou l’absurdité racontée à un enfant